Othis ► Deux classes fermées dans les écoles Guincourt et Huants

Othis ► Deux classes fermées dans les écoles Guincourt et Huants

Othis a appris, mardi 8 septembre, que deux classes des écoles Guincourt et Les Huants ont été fermées. Les parents d'élèves ne décolèrent pas et le maire demande à l'inspectrice académique une révision des décisions de fermeture. 

Le maire, Bernard Corneille, a adressé un courrier à l'inspectrice académique, le 1er septembre, concernant les interrogations qui pesaient sur les écoles. La réponse a été rapide et indiquait que "les mesures actées seraient prises 'dans la limite des moyens disponibles et dans le respect de la plus grande équité entre toutes les écoles du département".

Le maire commente : "Il faut donc croire que les « moyens disponibles » se sont raréfiés en quelques jours et que la recherche de l’équité entre les écoles du département pénalise pour le coup celles de notre ville et de trop nombreuses écoles de Seine-et-Marne... Comment ne pas s’indigner de ces mesures brutales après plusieurs mois de fermeture des classes lors du confinement, période pendant laquelle la transmission des connaissances n’a pu se faire correctement et où les retards se sont accumulés ? Au lieu de renforcer les conditions d’enseignement et les rendre optimales, ces décisions de fermeture vont augmenter les effectifs moyens dans les classes, alors qu’il aurait fallu les alléger pour favoriser le nécessaire rattrapage... On s’attendait à un effort réel pour favoriser la transmission des savoirs, très lourdement affectée lors du dernier printemps. On constate qu’il n’en est rien, bien au contraire, et l’école publique, il ne faudra pas s’en étonner, remplit de moins en moins bien la mission qui est la sienne. Aussi, je m’associe pleinement, ainsi que Céline Gelé, maire-adjointe, et toute l’équipe municipale, aux demandes de parents d’élèves d’Othis et j’apporte tout mon soutien aux enseignants et à tous ceux qui s’inquiètent de la dégradation en marche de l’école de la République."

De leur côté, les parents ont envoyé un courrier à l'inspection. Ils ont appris "avec stupéfaction et incompréhension" la fermeture brutale et définitive d’une classe dans le groupe scolaire les Huants, un cas qui n'avait pas été évoqué au mois de juin, quand les effectifs ont été communiqués à l'Education nationale. Ils s'indignent, s'adressant à l'inspectrice : "Notre structure actuelle, pensée par l’équipe enseignante, permettait de respecter d’une part le protocole sanitaire lié à la crise sans précédent que nous vivons, et d’autre part d’organiser les structures de classe afin que certains niveaux tels que les CP et CE1 puissent bénéficier de conditions d’enseignement optimales... Nous pouvons également regretter votre méthode de comptage des effectifs, incluant tantôt les effectifs des maternelles tantôt uniquement les effectifs des élémentaires au gré des besoins de vos justifications. En conséquence de quoi la moyenne avancée n’est pas le reflet de la réalité de notre groupe scolaire. Les changements engendrés ne seront pas sans conséquences sur les enfants et vous le savez mais vous préférez avancer l’argument de l’équité. L’humain a donc un prix et sa valeur se mesure à des chiffres et des moyennes  sans prendre en considération la stabilité, l’environnement et le respect des besoins de nos enfants."

La commune et ses écoles espèrent faire changer le cours des choses en agissant rapidement dès le début de l'année scolaire. 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le vendredi, 11/09/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top