Othis ► Pallier le retard d'apprentissage : le centre Coluche accueille des enfants de CP [Diaporama] 

Othis ► Pallier le retard d'apprentissage : le centre Coluche accueille des enfants de CP [Diaporama] 
 

La municipalité d'Othis a mis en place un dispositif pour aider les élèves de CP en difficulté. Les premières leçons ont commencé samedi 20 juin, au centre Coluche.



La fermeture des écoles durant plusieurs semaines suite à la pandémie du Covid-19 a eu des répercussions sur l’apprentissage qui a continué à être assuré à la maison avec l’aide des parents et celle des enseignants à distance.

Sietrem juin 2020 articles


Certains enfants ont rencontré plus de difficultés que d’autres et la municipalité a décidé d’aider les petits du cours préparatoire pour tenter de rattraper le retard en lecture et en écriture avant leur rentrée en CE1. Trois bénévoles se sont proposés pour accueillir des petits groupes d’enfants, le samedi matin, du 20 juin au 11 juillet. Neuf enfants sont déjà inscrits.

Bernard Corneille, le maire, est venu saluer les enfants pour le premier cours de français et a exprimé son souhait de poursuivre le dispositif : « Maintenant que l’école est complètement ouverte, nous avons pu lancer ces cours avec des bénévoles très compétents. Il était nécessaire de mettre un tel dispositif en place étant donné que la classe s’est arrêtée début mars... Les enfants avaient déjà appris en grande partie à lire, certains avec des difficultés. Il manquait un apprentissage important puisque les trois derniers mois de l’année sont consacrés à des sons un peu plus difficiles. On avait tous le sentiment avec les parents et les enseignants, que ces élèves allaient être en difficulté lorsqu’ils allaient entrer au cours élémentaire puisqu’il n’y a pas de redoublement... Peut-être à la rentrée prochaine si nous en avons les moyens humains, nous pourrons aider les enfants qui vont entrer en CE1 avec des difficultés. »

Céline Gelé, adjointe au maire chargée de l’enfance, l’éducation et la jeunesse a décrit le dispositif qu’elle a mis en place : « J’ai contacté les directrices d’écoles et les institutrices de CP pour qu’elles puissent relayer les mesures de la mairie pour les enfants qu’elles estiment en difficulté et que les parents se rapprochent de moi pour inscrire leurs enfants. Nous avons prévu quatre sessions. »

Patricia Tripot, bénévole et enseignante à la retraite, a été maître formateur à l’inspection de Dammartin dans la prévention de l’illétrisme. Elle parle, non pas d’évaluation, mais de diagnostic : « Nous ne sommes pas là pour noter les enfants mais pour les aider... Nous allons consulter les manuels des enfants et voir où ils en sont. »

L’aide à l’apprentissage de la lecture et de l’écriture s’étalera sur trois samedis, en deux groupes, de 10 à 11 heures et de 11 h 15 à 12 h 15.

 

 

 

Dernière modification le mercredi, 01/07/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°27 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.