Provins ► Les roses ont leur écrin : un jardin à visiter [Vidéo]

Provins ► Les roses ont leur écrin : un jardin à visiter [Vidéo]

 
Le mois de juin est le mois des roses. C'est l'occasion pour venir leur rendre visite, à Provins, où trône la Rosa gallica. Bruno Clergeot, le dirigeant de la Roseraie de Provins, présente la reine de la ville, si spéciale qu'on en fait de la confiture. Rencontre mercredi 10 juin. 

Les roses devraient montrer leurs splendeurs jusqu’à la mi-juillet. Après des semaines de confinement, la roseraie a tout du lieu à découvrir pour renouer avec la nature. 

Depuis 13 ans, la Roseraie de Provins met à l’honneur la rose de Provins en particulier et plus de cinq cents variétés différentes. C'est le fruit du travail de Bruno Clergeot, sauveur et créateur des lieux.

Du tas de ronces et arbres pêle-mêle qui occupaient les 3,5 hectares de la roseraie, Bruno Clergeot a décidé d’en laisser une partie pour permettre à la nature d’évoluer comme bon lui semble et respecter l’histoire du site. C’est aussi l’occasion pour le visiteur de prendre la mesure des efforts fournis par l’homme au chapeau pour rendre ses lettres de noblesses à la rose et plus précisément la rose de Provins, Rosa gallica officinalis.

« Le jardin a 15 jours d’avance »

Accompagné de Fanny, son bras droit, Bruno a profité du confinement : « Nous avons peaufiné le jardin car cela correspondait à une période où il fallait lui donner du temps. On a eu la chance d’avoir un superbe temps. La végétation a quinze jours d’avance ».  Le confinement a été l’occasion pour la faune de profiter un peu mieux encore de la roseraie : écureuils et hérissons ont élu domicile. Bruno Clergeot est ainsi fier de dire : « C’est un espace très nature. Des gens me disent qu’ils ont des problèmes de pucerons. Je n’en n’ai pas ici ». La nature joue son rôle.

Changement de comportement

Depuis la réouverture de la roseraie, le 11 mai, le site attire les visiteurs d’autant qu’il a bénéficié d’une situation propice puisqu’il a été, dans un premier temps, le seul lieu de promenade. Le créateur du site s'est rendu compte du changement de comportement des gens : « Ils font la visite et repartent avec des plantes qu'ils achètent. Ils sont tellement charmés qu’ils veulent repartir avec un bout du jardin. Nous leur donnons les explications qui vont avec pour planter et entretenir le rosier. Ils se sont rendus compte que la nature était importante. »

Ouvert 7 jours sur 7, de 10 à 12 heures et de 14 à 19 heures. Tarif : 7€ l’entrée.

 

 

Dernière modification le mardi, 16/06/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°28 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.