Vaux-le-Pénil ► Accident mortel : touchés par le drame d'un habitant, les gendarmes lancent un appel aux dons

Vaux-le-Pénil ► Accident mortel : touchés par le drame d'un habitant, les gendarmes lancent un appel aux dons DR

Les gendarmes de Melun ont été touchés par la situation d'un père qui venait de perdre dans un accident sa mère et sa fille. Ainsi ont-ils décidé de créer un "pot commun" afin de l'aider. La cagnotte est en ligne depuis jeudi 4 juin.

La situation de Benoît, 28 ans, qui a perdu sa mère, Pascale, âgée de 63 ans, demeurant à Vaux-le-Pénil, et sa fille, Aurore, âgée de 7 ans, dans un drame de la route survenu samedi 30 mai à Poligny, a particulièrement ému les gendarmes. Quand ces derniers se sont rendus chez l'habitant de Vaux-le-Pénil pour lui annoncer la terrible nouvelle, samedi, il n'a d'abord pas voulu les croire. Puis il leur a expliqué qu'il venait de perdre sa femme, Audrey, au mois d'octobre. 

Garage Bos

Cette dernière est décédée à l'âge de 29 ans, des suites d'une infection post-opératoire et a été emportée de manière fulgurante, douze jours après son admission à l'hôpital dont dix jours passés dans le coma.

Abattu, Benoît a raconté un bout de son histoire aux militaires, y compris le fait que ses revenus sont extrêmement limités et que sa situation financière précaire lui permet difficilement de faire face aux obsèques de sa mère et de sa fille, après celles de sa femme. 

La petite entreprise familiale qu'il avait montée avec Audrey s'est éteinte avec le décès de celle-ci et Benoît est depuis sans emploi. Naturellement, Pascale, la grand-mère, était devenue un soutien capital pour son fils et sa petite fille, habitants de Remauville. Elle devait d'ailleurs déménager prochainement afin de pouvoir être encore plus près d'eux et les aider de manière encore plus appuyée. 

L'accident

La disparition de sa femme n'allait pas être la fin du cauchemar pour Benoît. Pascale et sa petite-fille, dans la Skoda Rapid conduite par la grand-mère, ont été percutées sur la départementale 225, à Poligny, alors qu'elles s'engageaient sur la départementale après avoir marqué le stop au croisement avec la C3, au lieu-dit Les-Rosiers. Au même moment arrivait une Mercedes Classe C, conduite par un jeune homme âgé de 22 ans, demeurant dans le Loiret. Le choc a été fatal à Aurore et Pascale. A la suite des faits, le conducteur de la Mercedes a été placé en garde à vue puis mis en examen pour homicides involontaires. 

Les gendarmes sont retournés voir Benoît accompagnés d'un aumônier protestant afin de soutenir le malheureux et ont lancé l'appel aux dons à travers un pot commun dont voici le lien :  www.lepotcommun.fr/pot/4vgkkbx9 

 

CCI novembre - décembre
 

 

 

Dernière modification le vendredi, 05/06/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°31 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top