Bussy-Saint-Georges ► Municipales : Chantal Brunel ne fera pas d’alliance pour le deuxième tour 

Bussy-Saint-Georges ► Municipales : Chantal Brunel ne fera pas d’alliance pour le deuxième tour 

Chantal Brunel n'a pas pu conclure d’accord avec Laurent Moretti, Loïc Masson et Mouttabi Vin pour le second tour des élections municipales à Bussy-Saint-Georges. Elle devrait déposer sa liste à la préfecture, à l’identique de celle du premier tour, aujourd’hui, mardi 2 juin. 

Chantal Brunel a tenté de convaincre ses concurrents, en vain. L’accord de rassemblement de l’entre-deux-tours s'est fait sans elle malgré six réunions de tractation. L’ancien maire de Bussy, qui était arrivé en deuxième position le soir du 15 mars avec 19,88% des voix, n'a pas caché pas sa déception : « J’ai tout fait pour obtenir un accord. Nos programmes étaient pourtant assez proches. J’ai demandé une majorité stable et offert six postes d’adjoints sur dix dont la délégation des finances et des travaux. » La candidate croit savoir que Laurent Moretti, arrivé en troisième position avec 17,6 % des voix, « était peu enthousiaste pour un accord ». Pour Chantal Brunel, « la combinaison au parfum affairiste va conduire à ce qu’un maire désavoué soit en position de gagner ». 

Laurent Moretti, Loïc Masson, arrivé en quatrième position ( 12,91% ), et Mouttabi Vin ( 8,58 % ) ont scellé une alliance pour ravir le fauteuil de maire à Yann Dubosc. Loïc Masson, adjoint au maire chargé de la sécurité jusqu'en mai 2019,a été choisi pour conduire la liste. Il déclare : « La priorité, aujourd’hui, est bien d’unir nos équipes afin de répondre aux attentes légitimes des Buxangeorgiens. Nous leur proposons de voter pour un projet politique basé sur le bien commun. Nous voulons une réelle démocratie participative avec un véritable pouvoir de décision pour notre avenir et d’action sur notre quotidien ». Au sein des équipes du trio, l’alliance suscite quelques désillusions. Un membre commente : « Nous ne sommes plus consultés. On ne nous informe qu’au dernier moment. » 

L’alliance ne semble pas inquiéter Yann Dubosc. Il indique : « L’addition des listes ne donne pas une addition des voix ». Le maire sortant avait recueilli au premier tour 41,74% des voix.

 

 

Meaux plage juillet 2020 B

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 02/06/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°27 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.