Chelles ► Le marché s'organise : rencontre avec Manu, le primeur Amandio Manu Fruits [Vidéo]

Chelles ► Le marché s'organise : rencontre avec Manu, le primeur Amandio Manu Fruits [Vidéo]

Le marché sous la halle, en centre-ville de Chelles, devrait ouvert et s'organise. Chaque mardi, jeudi et dimanche comme d'habitude et pendant la période d'état d'urgence sanitaire annoncée par le Premier ministre, les stands d'alimentation sont là pour les clients. Mardi 24 mars, Manu, le primeur, a été inventif et a pris des précautions qui ont plu à sa clientèle.

La mairie a aménagé le marché sous la halle de manière à ce que les mesures sanitaires préconisées par le gouvernement soient respectées. Au dehors, un système de barrière canalise les clients dans une file puis les fait entrer sous la halle au compte-goutte. Une trentaine de clients peuvent vaquer à leur approvisionnement auprès des commerçants. Devant les stands, des bandes au sol délimitent les distances de sécurité. 

Manu et Paula, les primeurs de Amandio Manu Fruits sont des habitués du marché de Chelles. Ils n'ont pas hésité à prendre les devants pour aménager leur stand. Manu explique : "On a tendu une toile plastique sur tout notre stand. Elle empêche les gens de toucher les produits et que ceux-ci soient exposés aux postillons. Nous mettons des masques et des gants." 

Les primeurs continuent, comme d'habitude, à travailler d'arrache-pied pour apporter des produits frais à la population. Ils pensent aussi à leur chiffre d'affaires qui cependant subit une importante baisse : "Habituellement, nous avons une cinquantaine de clients le mardi, une centaine le jeudi, et entre deux-cents et deux cent cinquante le dimanche. Depuis la crise du Covid-19, ça a baissé d'environ la moitié."

Paula ajoute : "Depuis quelques jours, nous livrons à domicile. Les gens se sont passé le mot et comme le marché de Gournay-sur-Marne (Seine-Saint-Denis), où nous allions aussi chaque semaine, a fermé, les clients se sont retrouvés sans produits primeurs et ils ont commencé à nous appeler pour qu'on les livre. Bien sûr, on fait très attention à respecter les distances de sécurité et on porte masque et gants. On livre aussi dans toute la région car le service prend de l'ampleur."

A Chelles, la municipalité avait anticipé à partir de mercredi 18 mars pour préparer la halle. Les marchés de plein vent ont été interdits le temps du confinement. Comme l'a annoncé lundi 23 mars, le Premier ministre, Édouard Philippe, cela fait partie d'un "durcissement des mesures pour enrayer la propagation du coronavirus". Il n'y aura pas de confinement total comme en Italie ou à Wuhan, épicentre chinois de la pandémie, mais une durée étendue du confinement qui passerait à six semaines à compter de sa mise en place. 

Amandio Manu Fruits :  06 09 50 50 92

Actualisation jeudi 26 mars : Suite à un arrêté de la préfecture, le marché a été fermé. La municipalité n'a pas pu obtenir de réponse à la demande de dérogation qu'elle a formulée auprès des services de la préfecture. Celle-ci aurait été "submergée" par les demandes. Chelles attend de pouvoir rouvrir le marché couvert.

Actualisation vendredi 27 mars : la municipalité a obtenu une dérogation pour ouvrir le marché chaque dimanche et jeudi.  

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le vendredi, 27/03/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Feuilleter le mensuel

Magjournal 77 - Mensuel N°25 - Avril 2020
 
 

Le mensuel n°25 : les solutions des jeux

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.