Meaux ► Municipales : Jean-François Copé remporte l’élection au premier tour et fait son meilleur score

Meaux ► Municipales : Jean-François Copé remporte l’élection au premier tour et fait son meilleur score

 

Jean-François Copé a été conforté dans son fauteuil de maire, dimanche 15 mars. Il remporte l’élection municipale au premier tour avec 76,35 % des voix, réalisant ainsi le meilleur score de ses mandats successifs. 

Le maire de Meaux se place devant André Moukhine-Fortier (12,25%), Gilles Saveret (6,78%) et Jean-François Dirringer (4,61%). Il a annoncé, dimanche, sur le parvis de l’hôtel de ville : « Il s’agit du résultat de plusieurs mois de campagne et d'années de travail. La mobilisation a permis de convaincre les Meldois que notre projet est nécessaire pour poursuivre le redressement de notre ville. » 

Jean-François avait obtenu 64,3% des voix en 2014. Il réalise son meilleur score depuis sa première élection, en 1995. 

André Moukhine-Fortier n’a pas réussi à convaincre les abstentionnistes qui ont été particulièrement nombreux (66,56%). Il souligne : « Le premier tour s'est déroulé dans des conditions exceptionnelles, comme sur l'ensemble du territoire. Quelle est la valeur démocratique d'un tel scrutin ? Comme beaucoup de candidats, d'élus, de citoyens, nous restons dans l'attente d'une décision gouvernementale sur la validation ou non de ces élections coronavirusées." Il note : « Jean-François Copé obtient 6 864 voix, ce qui ne représente que 25 % des électeurs inscrits... Nous avons perdu une bataille, pour reprendre l'expression du Général de Gaulle, mais nous restons déterminés. L'aventure continue et elle est loin d'être terminée. » 

La tenue des bureaux de vote s’est déroulée dans de bonnes conditions : nettoyage et désinfection réguliers des isoloirs, remplacement des stylos par les assesseurs, mise à disposition de flacons de gel hydroalcoolique.

Lucette, 82 ans, est une électrice : « Depuis que je suis en âge de voter, je n’ai jamais manqué à mon devoir de citoyenne et tant que j’ai la santé qui me permet de me déplacer, je vote. L’élection du maire, c’est important. » Robert, 84 ans, s’est également déplacé : « Malgré mon mal 'aux pattes', j’ai voulu venir, car le droit de vote c’est important. Tant qu’on peut, il faut venir s’exprimer, donner son avis. »

 

 

Dernière modification le mardi, 17/03/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Le mensuel n°26 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.