Crécy-la-Chapelle ► Municipales : pour Marie-Noëlle Témoin-Hadey, "urbanisation, cadre de vie... tout est lié"

Crécy-la-Chapelle ► Municipales : pour Marie-Noëlle Témoin-Hadey, "urbanisation, cadre de vie... tout est lié"

 

Pour Marie-Noëlle Témoin-Hadey, candidate tête de la liste « Une autre vision pour Crécy-la-Chapelle et ses hameaux » aux prochaines élections municipales, tout est lié : l’urbanisation, le bien-vivre ensemble et la qualité du cadre de vie, l’écologie, et le problème de la montée des eaux qui affecte la commune. La candidate a présenté les grandes lignes de son programme, mardi 25 février.  

Marie-Noëlle Témoin-Hadey habite Crécy-la-Chapelle depuis trente ans et, maintenant retraitée, elle dispose de temps pour la commune, où elle fait partie d’associations et s’occupe de la bibliothèque. Elle a exercé le métier d’assistante sociale, puis de directrice départementale des services sociaux au sein du Conseil départemental pendant vingt ans. Elle a été conseillère municipale pendant six ans, durant les mandats de Michel Houel puis du maire actuel. Elle considère qu'être maire est un travail à temps complet, pour être à proximité des habitants. Elle fait sienne la devise « penser global, agir local ».

L'urbanisation

Marie-Noëlle Témoin-Hadey déclare : "Il faut stopper l’urbanisation débridée de la commune et de ses hameaux, dont la population est passée de 4 200 habitants en début du mandat municipal qui va s’achever avec 5 000 habitants. Certes, il faut un développement mais celui-ci ne doit pas se faire à marche forcée. La Région Ile-de-France a prévu pour Crécy une population de 5 500 habitants, à l’horizon 2035. Le maire actuel a un projet d’urbanisation du quartier de la gare où il est prévu de bâtir des immeubles de quatre étages, entrainant un afflux de population alors que les équipements sont saturés, que l’école déborde, qu’il y a un problème de stationnement des véhicules. Il se pose un problème d’offre médicale avec bientôt seulement deux médecins et le maire a prévu la construction d’une maison de santé le long de la nationale 34, là où il y a une opération d’urbanisation. La maison de santé est le faux nez de l’urbanisation. Sa construction est confiée à un promoteur immobilier qui l’accompagne de trente logements dans l’immédiat, dans des immeubles de quatre étages. Je suis à fond pour une maison de santé pluridisciplinaire, mais dans le pôle médical actuel, en centre ville. Une pétition a déjà recueilli 1 200 signatures contre ce projet. Crécy-la-Chapelle comprend plusieurs hameaux et il faut veiller à ne pas les défigurer. Quelques lotissements ont déjà vu le jour, mais point trop n’en faut."

Villeparisis octobre rose du 21 sept au 19 octobre

Le bien-vivre ensemble

"La commune bénéficie d’un foisonnement d’associations qu’il faut aider au maximum. La candidate est favorable à une démocratie participative. Toutes les tendances du conseil municipal doivent pouvoir disposer des éléments pour pouvoir participer aux décisions. Les habitants doivent y être associés et avoir des retours, ce qui manque cruellement actuellement. La communication de la mairie est très insuffisante."

Le cadre de vie 

"Il faut préserver le cadre de vie auquel les Créçois sont attachés, avec son caractère rural et historique. Le développement économique doit être maitrisé et ne pas comprendre de zone commerciale. Il y a un commerce de proximité en centre-ville qui fonctionne bien et il faut le préserver. L’avenir, c’est le tourisme vert et l’agriculture de proximité et le projet de parc naturel régional de la Brie va dans ce sens."

 

 

 

Dernière modification le vendredi, 28/02/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.