Monthyon ► C'était le premier salon de la Saint-Valentin

Monthyon ► C'était le premier salon de la Saint-Valentin

 

Le premier salon de la Saint-Valentin s’est déroulé à Monthyon, dimanche 9 février. Il était proposé par Mégane Pasini, auto-entrepreneuse dans l’événementiel, en partenariat avec la mairie. 

Le salon proposait un large éventail de produits et soins de beauté, des créations artisanales, des vins et spiritueux avec dégustation, des assortiments de chocolats et gourmandises variés. Tous les talents étaient réunis, samedi et dimanche, pour faire le bonheur des Valentin et Valentine.

Closerie_MarcKevin_fev2020_du15fevau14mars_bann_articles

Mamika Aubry, mamie de quatorze petits enfants, habituée des salons, était venue de Vincennes pour proposer dans un grand stand, ses créations faites par assemblage de papiers et cartons fleuris, réalisant au final des albums photos personnalisés, coffrets, emballages cadeaux variés. Mamika précise : « Il s’agit d’une passion qui occupe tout mon temps, puisque je fais également des ateliers chez les particuliers. »

Un autre stand, qui ne pouvait être absent du salon, était celui de Gwendoline Bouvry, venue de Mitry-Mory pour exposer une large gamme de lingerie féminine, raffinée et coquine, accessoires et gadgets érotiques, produits de massage et cosmétiques haute qualité. Gwendoline, qui est une passionnée dans son domaine, a aussi participé à l’émission de TF1 « 4 mariages et une lune de miel ».

L’organisatrice, Mégane Pasini, déclare pour conclure : « Le premier salon de la Saint-Valentin a été un succès, même si la tempête Ciara a sûrement fait hésiter quelques personnes à se déplacer. »

 

 

 

 

 

Dernière modification le vendredi, 14/02/2020

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.