×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Saint-Pathus ► Congrès départemental de l’Union nationale des combattants : cent cinquante participants sont venus de toute la Seine-et-Marne [Vidéo]

Saint-Pathus ► Congrès départemental de l’Union nationale des combattants : cent cinquante participants sont venus de toute la Seine-et-Marne [Vidéo]

La ville de Saint-Pathus a accueilli, dimanche 9 février, le congrès départemental annuel de l’Union nationale des combattants (UNC), qui a rassemblé cent cinquante participants. Chaque année, une section différente organise le congrès au sein de sa commune.

Virginie Poulizac, présidente de la section de Saint Pathus, ancienne militaire de la Marine nationale, actuellement hôtesse de l’air, est devenue membre de l'UNC après avoir participé à une mission en Afghanistan. Elle a repris la section,il y a deux ans, à la suite de Robert Michel, son fondateur. La section compte quarante-six membres. Virgine Poulizac indique : « Il y a énormément de drapeaux, du public, des élus, les pompiers, les jeunes sapeurs-pompiers de Saint-Soupplets, la chorale de Saint-Pathus et la fanfare des sapeurs-pompiers de Seine-et-Marne. »

Après l’assemblée générale qui s’est tenue au centre culturel des Brumiers, les participants sont partis en cortège pour un dépôt de gerbes au monument aux morts où, accompagnée par la fanfare des pompiers, la chorale de la commune a interprété le Chant des partisans et la Marseillaise. La cérémonie s’est poursuivie par un vin d’honneur et un banquet au gymnase René-Pluvinage.

Jean-Benoît Peinturier, le maire, déclare : « Comme la nouvelle présidente a bien redynamisé la section, le président départemental, Robert Ballanger, a souhaité faire le congrès à Saint-Pathus. D’habitude, ça se passe fin mars-début avril, mais la date a été avancée en raison des élections municipales. »

Le sous-préfet de Meaux, Nicolas Honoré, a rappelé que l’Onac (Office national des anciens combattants et victimes de guerre) a une représentation dans chaque département. L'office prend maintenant en charge les victimes d’attentats. Il gère les pensions militaires d’invalidité, la retraite du combattant et a un service d’action sociale. Il aide également à l’organisation des manifestations locales. Le sous-préfet indique : « 2020 sera l’année de Gaulle, verra le soixante-quinzième anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale et de la libération des camps, l’entrée au Panthéon de l’écrivain Maurice Genevoix. Je vous invite à proposer des actions pour le soixantième anniversaire de la guerre d’Algérie, pour arriver à une mémoire apaisée. »

 

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 11/02/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°31 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top