Conches-sur-Gondoire ►  Municipales : Martine Daguerre veut redonner la parole aux habitants 

Conches-sur-Gondoire ►  Municipales : Martine Daguerre veut redonner la parole aux habitants 

Martine Daguerre, tête de liste de « Conches, cœur de Gondoire » pour les élections municipales, veut relancer la démocratie locale et écouter les Conchois. Elle a expliqué sa démarche, mardi 14 janvier. 

Martine Daguerre, médecin spécialisé en pneumologie, est tête de liste de « Conches, cœur de Gondoire » pour les élections municipales. Elle déclare : « Je m’intéresse aux affaires de la commune depuis 2013 et, comme j’ai maintenant du temps libre, j’ai décidé de me porter candidate aux élections municipales. » La liste « Conches, cœur de Gondoire » est constituée depuis trois ans. Elle est composée d’hommes et de femmes de tous horizons, aux compétences diverses.

Martine Daguerre veut relancer la démocratie locale, écouter, redonner la parole aux Conchois, que ceux-ci puissent contacter les élus municipaux et que les décisions soient prises en commun. « Nous voulons reprendre en main notre village. Ce qui se fait actuellement est très insuffisant. »

Conches-sur-Gondoire occupe une place particulière dans la communauté d’agglomération de Marne et Gondoire : c’est un pôle de respiration et un poumon vert. Elle doit donc, selon la candidate, avoir une position plus active au sein de la communauté en ce qui concerne la protection de l’environnement et la transition écologique. Elle estime que les petites communes, comme Conches qui n’a qu’un représentant au conseil communautaire, ne sont pas assez représentées.

La candidate a constaté que le bâti public est très dégradé. La ferme du Laurençon, les écoles, ce qu’on appelle le gymnase ou La Grange posent de réels problèmes et elle souhaite une réflexion globale sur tout ce bâti, sur ce qu’on veut en faire, pour quel usage et pour quel public. Son programme prévoit le développement d’un cœur de village, autour de ce qui existe déjà, avec des commerces et de l’artisanat. Cela irait dans le sens des obligations imposées par la loi SRU qui prévoit une augmentation de la population d’ici 2030, laquelle se fera uniquement par une densification en zone urbaine.

Au niveau de la sécurité, Conches est une commune paisible. Il existe une participation citoyenne avec des citoyens vigilants, sous l’égide de la préfecture et du commissariat de police, délibérée par la municipalité mais qui n’a pas été expliquée aux habitants. Si les Conchois souhaitent poursuivre cette démarche, il faudra la faire connaître.

Martine Daguerre promet : « Il n’y aura pas d’augmentation de la fiscalité. De nombreuses compétences ont été transférées à Marne et Gondoire, ce qui fait des dépenses en moins. Nous estimons que la gestion actuelle comprend beaucoup de gaspillage, de dépenses qui ne sont pas faites à bon escient. Des économies peuvent être réalisées dans le fonctionnement. Pour l’investissement, il n’y a pas assez de demandes de subventions. »

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le vendredi, 17/01/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.