×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Claye-Souilly ► Salon des collectionneurs : rencontre avec des passionnés [Diaporama]

Claye-Souilly ► Salon des collectionneurs : rencontre avec des passionnés [Diaporama]

Le salon des collectionneurs, qui s’est tenu au gymnase des Tilleuls, dimanche 12 janvier, à Claye-Souilly, était un rendez vous à ne pas manquer. Cinquante exposants y proposaient des objets rares, des figurines et des curiosités. 

Il y avait de quoi régaler les petits et grands chineurs en quête de trésors oubliés. Francine, qui tient une clinique de poupée itinérante, indique : « J’en ai fait ma spécialité, je suis docteur de poupées. Je me déplace dans tout le département pour réparer peluches, baigneurs en celluloïd et poupées anciennes. Il fut une époque où la demande était telle que je pouvais me déplacer dans la même journée de Chartres à Cherbourg. »

Sietrem juin 2020 articles

Les pièces détachées sont presque introuvables et Francine est obligée de courir les salons, les magasins de jouets indépendants, les foires, salons et particuliers pour en trouver. La collectionneuse a heureusement du stock : « Ce n’est pas facile tous les jours car redonner de la splendeur aux doudous est un travail de chaque instant mais cela redonne de la joie à la personne qui retrouve sa poupée réparée, des souvenirs émergent de son enfance. Changer les yeux des poupons est particulièrement délicat car ils sont très fragiles, l’iris doit être bien centré », insiste-elle. 

Jacques est un grand collectionneur de petites voitures. Il détaille : « J’ai apporté une bonne centaine de voitures miniatures au 1/43e. Au total, j’en ai plus de trois mille cinq cents. »  Il a même cherché en grandeur réelle un modèle qui lui tient à cœur, la Simca Aronde. Il précise : « C’était la première voiture miniature que j’ai eue quand j’étais gosse. J'en suis un fan. ». Philippe, 53 ans,n’explique pas sa passion pour le téléphone ancien : « C’est l’objet en lui même que me plaît et toute l’inventivité qu’il y a dedans. » Il aime particulièrement le Socotel S63 à cadran, fabriqué de 1963 à 1985, avec ses couleurs vives.   

Le salon proposait également des pièces rares de vinyles, BD, timbres, fèves, monnaies et billets de banque, capsules de champagne et objets publicitaires. 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 14/01/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°27 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.