Bussy-Saint-Georges ► L’installation de toilettes publiques sur l’esplanade des Religions dérange

Bussy-Saint-Georges ► L’installation de toilettes publiques sur l’esplanade des Religions dérange

Les toilettes publiques installées en face du restaurant végétarien du temple bouddhiste Fo Guang Shan, sur l’esplanade des Religions à Bussy-Saint-Georges, dérangent. Samedi 4 janvier, des habitants ont exprimé leur incompréhension. 

L’installation des toilettes publique en face du temple bouddhiste perturbe la quiétude habituelle de l’esplanade des Religions. 

Le projet de création de l'esplanade avait été soutenu par l’Unesco mais elle ne figure pas sur la liste du patrimoine mondial. Ainsi, la construction de toilettes publiques au bord du parc faisant face aux édifices cultuels et culturels s’est faite sans consultation de l’organisation internationale. 

Bernard, membre de l’association de l’esplanade des Religions et cultures, explique : « Personne n’a été informé du projet de construction de ces WC. Il n’y a pas eu de concertation avec les responsables des édifices de l’esplanade et on ne comprend pas pourquoi la municipalité a réalisé cette construction sur un terrain qui appartient à Epamarne et qu’on nous avait présenté comme étant un théâtre de verdure inconstructible et réservé à la détente. Peut-être que c’est pour faire plaisir aux joueurs de boules car une autre construction est en cours sur le même terrain, probablement une cabane pour les boulistes. »

Claude Louis constate : « Aucune déclaration préalable n’a été déposée ni affichée, document obligatoire pour les constructions inférieures à 20 m2. Par ailleurs, le plan local d’urbanisme (PLU) ne permet pas une telle construction sur le lieu. Les bâtiments devaient être construits à côté des parkings, comme prévu, de l’autre côté de la rue. »

Les réseaux sociaux n’ont pas été longs à réagir, comme par exemple François qui écrit sur Facebook : « Ces merveilleuses toilettes délocalisées en face de la pagode nous coûtent 70 000 euros. Un petit pipi qui coûte un peu cher."

Enfin, c’est le restaurant végétarien du temple Fo Guang Shan qui donne la raison pour laquelle l'édifice n’a toujours pas été mis en service : « Nous n’avons rien à dire sur ces WC car la mairie nous a promis de les déplacer ».

La mairie de Bussy-Saint-Georges, contactée par Magjournal, précise qu'elle "étudie plusieurs options pour améliorer le projet". Elle indique également que le coût de l'opération est entre 20 000 et 40 000 euros. 

 

 

 

 

 

Dernière modification le samedi, 11/01/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.