Compans ► La situation sociale et l’environnement sont les deux sujets de préoccupation du maire

Compans ► La situation sociale et l’environnement sont les deux sujets de préoccupation du maire

Joël Marion, le maire de Compans, a été le premier de ses homologues des communes des environs à présenter ses vœux, samedi 4 janvier. Dans son discours, il a fait part de ses inquiétudes face à la situation sociale du pays et à l’environnement.

Les grèves dans les transports en commun et la situation sociale ont marqué le discours des vœux de Joël Marion. Il déclare :  « Arriver à faire l’unanimité des syndicats de notre pays contre une réforme, il fallait le faire. » L’emploi et le logement restent, selon lui, "le cœur du problème de la fracture sociale" et il regrette que les territoires ruraux et péri-urbains soient "les plus touchés".

Closerie_MarcKevin_fev2020_du15fevau14mars_bann_articles

L’environnement est également l’un de ses sujets de préoccupation. Le maire a ainsi énuméré les différentes actions qu’il a entreprises en matière de développement durable : l’éclairage public va bientôt être entièrement modernisé avec des lampes LED pour une consommation plus économique ; le parc automobile de la commune a été renouvelé par des véhicules plus propres ; les dépôts sauvages dans le secteur sont un vrai fléau et les communes des alentours s’entraident pour en venir à bout. 

Le maire intervient "autant qu’il le peut" dans les débats publics contre la menace des nuisances aéroportuaires liées à la construction du Terminal 4 de l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle. Il avait d’ailleurs invité, samedi, un duo de chanteurs engagés, le Caribou Volant, avec deux morceaux sur le réchauffement climatique et la croissance sans limite qui ont achevé de marquer les esprits sur ces questions.

La cérémonie a été introduite par les prestations musicales « cuivrées » de l’orchestre philharmonique de Mitry-Mory, puis par une démonstration de djembel sur la scène, "danse de bien-être basée sur les danses africaines". 

En fin du discours, Stéphane Hubert, un compositeur local, a proposé un joyeux hymne à la ville de Compans, qu'il a interprété pendant la projection d’un diaporama de photos mettant en valeur la commune. 

Joël Marion a donné rendez-vous à tous les mélomanes pour le festival de musique annuel des 28 et 29 février, qui accueillera le groupe français de rock progressif des années 70, Ange.

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 07/01/2020

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.