Chelles ► Municipales : Vincent et Jean-Michel ont créé le collectif "Faire ville ensemble" [Diaporama]

Chelles ► Municipales : Vincent et Jean-Michel ont créé le collectif "Faire ville ensemble" [Diaporama]

 

Au terme de sept mois de réunions publiques, le collectif « Faire ville ensemble » a invité les habitants de Chelles à découvrir les premiers éléments de son programme pour les prochaines élections municipales. La réunion publique pour lancer la campagne a eu lieu, jeudi 12 décembre, dans la salle Marcel-Pagnol.

Quarante-cinq personnes ont poussé la porte de la salle Marcel-Pagnol pour savoir ce que propose le collectif initié par Jean-Michel Dupont et Vincent Gastaud. Vincent Gastaud explique : "Nous avons mis en place des binômes qui ont présenté les mesures et les trois axes retenus. Tous les projets ont été affichés sur les murs de la salle, puis le public a été invité à réagir et donner ses préférences grâce à des pastilles de couleur. Après un an de travail, le collectif est arrivé à maturité, le but étant de dépasser le catalogue de bonnes intentions et de retenir les priorités pour les habitants". Chaque personne pouvait coller quatre pastilles maximum. 

Closerie_MarcKevin_fev2020_du15fevau14mars_bann_articles

Des candidats connus localement 

Les deux initiateurs du collectif sont également les porte-parole du groupe. Jean-Michel Dupont précise : "Vincent et moi-même sommes engagés dans la vie locale depuis 2008 : nous étions actifs au sein du conseil participatif de la communauté d'agglomération qui a été supprimé par Brice Rabaste. Nous avons été désignés comme porte-parole du collectif mais nous n'avons pas encore décidé qui sera le chef de file. Les habitants s'intéressent plus au contenu du programme. Parmi le public, il y a des candidats en lice qui sont déjà sur une liste. Il ne faut donc pas que le cadre du collectif soit fermé. Le système de charte mis en place est lourd mais possède un grand atout : il est participatif et démocratique". La charte prévoit que tous les thèmes soient proposés lors de séminaires et que les décisions soient votées lors des réunions plénières. Certains candidats auraient émis le souhait de rejoindre le collectif au vu de la possibilité de dialogue ainsi établie. 

Trente-cinq réunions publiques 

Les membres du collectif ont été invités à plusieurs réunions publiques sur des thématiques différentes. Dominique Lamy, un des membres, précise : « Depuis avril, nous avons proposé dix réunions plénières, deux séminaires, six réunions de quartier et plusieurs ateliers thématiques autour de sujets majeurs. La réunion de jeudi 12 décembre intervient après trente-cinq réunions publiques sur la sécurité, la qualité de vie à Chelles, la démocratie, l’emploi, l’agriculture écologique ou encore la santé et la solidarité ». Le collectif a également commencé à distribuer des tracts dans les boîtes aux lettres pour présenter ses revendications et ses ambitions pour Chelles. 

Le collectif veut "écrire et porter le programme du citoyen"

Le tract en cours de distribution depuis jeudi informe que « le collectif est constitué de citoyens engagés, d’acteurs associatifs, de militants écologiques et de gauche pour faire du neuf à Chelles, parce que la politique menée par le maire, Brice Rabaste, ne répond pas aux besoins élémentaires des Chellois ». Les membres du collectif déclarent : « Nous avons de l’ambition pour notre ville et ses habitants, nous refusons qu’elle devienne une simple ville dortoir, sans âme et sans projets ». Les militants regrettent que la majorité actuelle ait « fait de l’installation de caméras de surveillance son unique crédo » et plaident pour « une ville du bien vivre ensemble ». 

Trois urgences mises en exergue

Le tract a également repris point par point les thématiques que les militants considèrent comme urgentes : l'écologie pour le dérèglement climatique, la participation citoyenne pour recréer du lien social et la solidarité pour les 8 200 habitants sous le seuil de pauvreté.

Une réunion dimanche, 

Le collectif va proposer une réunion plénière pour arrêter les axes prioritaires du programme et nommer les candidats de la liste électorale. Elle devrait avoir lieu dimanche 15 décembre et une liste de huit femmes et huit hommes devrait être mise au vote. 

 

Othis_salon_femme_du25fev_au7mars2020

 

 

Dernière modification le samedi, 14/12/2019

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.