Dammartin-en-Goële ► Municipales : François Alvès, l’ancien président de l’association des commerçants, va diriger la campagne de Jean-Pierre Matéo 

Dammartin-en-Goële ► Municipales : François Alvès, l’ancien président de l’association des commerçants, va diriger la campagne de Jean-Pierre Matéo 

L’ancien président de l’association des commerçants de Dammartin-en-Goële, François Alvès, dirigera la campagne de Jean-Pierre Matéo pour les municipales. La permanence de la liste Ambitions 2020 a été inaugurée samedi 7 décembre. 

François Alvès a été désigné directeur de campagne de la liste de Jean-Pierre Matéo et devrait vraisemblablement devenir le premier adjoint au maire en cas de victoire en mars 2020. L’ex-président de l’association des commerçants de Dammartin-en-Goële a expliqué son choix : « Je veux m’investir pour ma commune et je souhaite pouvoir réaliser les changements nécessaires pour le centre ville. La plupart des commerçants sont partis, il n’y a plus d’animation et l’urbanisation va poser des problèmes de stationnement »

Il reproche à l’actuelle municipalité les « promesses non-tenues » et à la précédente le projet de huit cent quinze logements à la Folle-Emprince « sans mettre de vrais commerces dans le quartier ». Il souhaite que Dammartin retrouve son influence dans le nord Seine-et-Marne. 

L’annonce du ralliement de l’agent d’assurance a été faite au même moment que celle du désistement de Brahim Elabdi. Celui-ci invoque un choix personnel et a promis de s’investir malgré tout dans la campagne. "Il sera appelé à d'autres fonctions", a indiqué Jean-Pierre Matéo. 

Le commerce sera donc l’un des axes forts du programme que la liste de Jean-Pierre Matéo présentera aux électeurs. La tête de liste précise : « Nous mettrons un point d’honneur à soutenir nos commerçants ». 

Jean-Pierre Matéo a dévoilé quelques thèmes de son programme : l’environnement, le soutien aux associations, l’école, le nombre de places dans les crèches et surtout la maîtrise de l’urbanisation. Il insiste : « Nous devons rendre le plan local d’urbanisme moins attractif pour les promoteurs et sanctuariser certaines zones ». Le candidat souhaite également redresser les comptes de la commune. 

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 10/12/2019

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.