Othis ► Municipales : la liste « Un avenir pour Othis » a lancé sa campagne électorale

Othis ► Municipales : la liste « Un avenir pour Othis » a lancé sa campagne électorale

Les habitants d’Othis ont découvert le programme de la liste « Un avenir pour Othis » dans les boîtes aux lettres. Vendredi 6 décembre, les adhérents ont expiqué leurs objectifs à Magjournal, mais sans toutefois dévoiler leur stratégie concernant la transition écologique.

« Un avenir pour Othis » est une liste sans étiquette qui s’oppose à la politique mise en place par la majorité municipale. Le tract distribué samedi 1er décembre démontre clairement que les adhérents misent beaucoup sur « la transition écologique » mais ils refusent de divulguer leur programme exact sur le sujet. Ils expliquent leur démarche : « Nous avons rencontré les acteurs de l’ADEME, agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, et nous avons discuté des solutions concrètes à mettre en place pour l’environnement et surtout pour une transition écologique. A partir du 4 janvier, nous allons proposer des réunions hebdomadaires aux habitants pour dévoiler nos idées, mais nous ne pouvons pas tout dire pour le moment ».

Le tract indique uniquement que les adhérents veulent qu’un élu ait un droit de veto sur toutes les décisions municipales dès lors que l’environnement est en cause.

Une équipe qui travaille depuis cinq ans

Hicham Belkheiri habite à Othis depuis 2007 et Franck Monsieur depuis 2006. Les trois autres candidats sont Othissois depuis 1974 et ont déjà œuvré pour la commune en tant que conseillers municipaux : il s’agit de Philippe Chatrian, Marc Sornique et Annie Barla. Ils expliquent : « Depuis cinq ans, nous avons une équipe jeune et dynamique. Nous avons créé l’association « Un avenir pour Othis » qui compte plus de cinquante adhérents et nous proposons une alternative sérieuse et crédible à la politique de l’équipe de Bernard Corneille. Nous voulons mettre en valeur l’histoire de la commune, ne serait-ce qu’en commençant par l’église qui est un véritable patrimoine ».

Des maisons individuelles au lieu du béton

Les candidats veulent surtout miser sur la maîtrise de l’urbanisation pour « ne plus défigurer la ville ». Ils précisent : « Nous avons l’intention de revoir entièrement l’urbanisation de la ville car nous sommes contre le bétonnage tous azimuts et contre la construction immobilière de logements sociaux. Nous avons consulté des urbanistes et nous savons que c’est possible de mettre fin aux projets de construction des logements sociaux initiés par la majorité municipale ». A la place des logements, ils veulent réaliser un nouveau centre-ville. Hicham éclaircit ce point en précisant : « La municipalité actuelle a créé un ghetto à l’entrée de la commune, alors il faut stopper cela. Il faut un centre-ville plus animé, dynamique et attrayant. L’idée est de créer des zones de construction de maisons individuelles à l’image du reste de la commune pour conserver les gènes d’une ville à la campagne ». Les adhérents ont informé qu’ils misent sur la préservation de la qualité de vie.

Une méthode fondée sur la consultation publique

La liste « Un avenir pour Othis » refuse toute politisation et préfère privilégier les personnalités et les talents. Hicham explique : « L’idée est d’agir pour le bien-être commun et la démocratie locale ». Le tract distribué début décembre informe que leur programme prévoit d’instaurer plus de « démocratie locale » et « une présence, un dialogue, de l’écoute, de la concertation et une attention particulière pour améliorer le quotidien des habitants ». Hicham Belkheiri explique : « A l’heure actuelle, il n’y a aucune démarche participative, aucune consultation des habitants avant une prise de décision. Nous allons proposer la mise en place d’assemblées de quartiers et créé de véritables réunions publiques semestrielles pour toutes les questions d’urbanisme, de sécurité et de propreté ». Les membres de la liste regrettent particulièrement de ne pas avoir été entendus lors de l’instauration du PLU.

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 10/12/2019

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.