Vaires-sur-Marne ► Bourse aux jouets : les parents ont trouvé leurs cadeaux de Noël

Vaires-sur-Marne ► Bourse aux jouets : les parents ont trouvé leurs cadeaux de Noël

L’AFV a proposé, jeudi 29 novembre, sa bourse aux jouets à l’annexe de la mairie de Vaires-sur- Marne. L’événement a permis de mettre en dépôt-vente des jouets d’occasion en début de semaine, ou bien d’acheter des jouets bon marché en fin de semaine. 

Les bénévoles de la bourse aux jouets ont permis des courses de Noël économiques et de développement durable. L’an dernier, sept mille jouets ont été enregistrés avec deux cent trente-huit déposants. Sylvie Lagache, cliente pour la première fois, ne s’est pas trompée en s'y rendant, jeudi matin. Faisant la queue à la caisse, et montrant avec satisfaction ses deux sacs remplis de jouets, elle explique : « Il y a une bonne organisation, les bénévoles sont à l’écoute et j’ai pu faire de vraies économies. Il m’aurait été impossible d’acheter tout ça neuf dans les magasins ».

Plus de 70 % des articles ont été vendus pendant la semaine, et 10 % du prix de vente (fixé par le vendeur) reviendra à l’AFV pour préparer les trois autres bourses de l’année (puériculture en janvier, vêtements automne-hiver en septembre et vêtements printemps-été en mars). Les jouets restants seront vendus pour le Téléthon, samedi 7 et dimanche 8 décembre, et l’ultime reliquat sera donné aux Restos du Cœur pour le Noël des enfants.

Un système d’étiquettes colorées pour classer, un rayonnage par type de jouets (jeux de société, livres, poupées, costumes, vélos, Playmobil...), plusieurs caisses : avec les années d’expérience, les quatre-vingt-dix bénévoles de l’association AFV (52 ans d’existence), présidée par Denise Baromykine et rassemblant vingt-cinq activités différentes, ont su mettre en place un fonctionnement efficace, à la fois pour faire face au monde attendu principalement le jeudi matin à l’ouverture, mais aussi pour assurer le rôle essentiel d’intermédiaire, car il faut tenir une comptabilité précise afin de pouvoir régler les déposants quand les ventes sont terminées.

Marie-Noëlle, bénévole depuis trente ans et responsable de la bourse d’AFV depuis treize ans, fait part de ses motivations : « J’apprécie le relationnel. Il y a une très bonne ambiance dans l’équipe, et j’aime donner de mon temps pour une activité de recyclage très utile à notre époque ». Concernant les jouets, elle précise : « Un tri drastique de leur qualité et des tests de fonctionnement sont effectués afin de maintenir la bonne réputation de l’évènement. Il m’arrive même de confier quelques jouets à réparer à mon mari, très bon bricoleur ».

Une informatisation des référencements, de l’étiquetage et de la comptabilité a déjà été envisagée mais n’a pas été retenue. En effet, le fonctionnement est si complexe que rien ne vaut le papier et le crayon pour l’instant.

 

 

 

 

Dernière modification le mercredi, 04/12/2019

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Feuilleter le mensuel

Magjournal 77 - Mensuel N°25 - Avril 2020
 
 

Le mensuel n°25 : les solutions des jeux

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.