Gouvernes ► Municipales : Nathalie Tortrat présente ses priorités

Gouvernes ► Municipales : Nathalie Tortrat présente ses priorités

 

Nathalie Tortrat, élue de l’opposition à Gouvernes, est candidate pour les élections municipales. Elle a présenté, dimanche 1er décembre, les priorités de son programme. 

Nathalie Tortat se présente dans un village considéré comme « le poumon vert » de Marne et Gondoire, un caractère qu’elle souhaite préserver. Elle rappelle que Gouvernes est défini dans le périmètre de protection des espaces agricoles et naturels périurbains (PPEANP) par la communauté d’agglomération. 

Ainsi, la candidate veut revoir le plan local d’urbanisme, en particulier la partie qui prévoit la construction de seize logements sociaux locatifs. Nathalie Tortrat explique : « Nous sommes dans une commune de mille deux cent quarante-huit habitants, donc en dessous de l’obligation légale. Je ne suis pas contre le principe des logements sociaux mais je suis opposée au nombre et à l’endroit où ils seront construits ». La candidate estime que les bâtiments sont trop excentrés, loin des transports en commun et que le village ne dispose pas d’équipements suffisants : « Pas de centre de loisirs, pas de crèche ». De plus, l'arrivée de nouveaux habitants risque de faire passer le nombre d’habitants à plus de mille cinq cents, avec pour conséquence l’obligation d’avoir 20 % de logement sociaux. « Nous entrerons alors dans un cercle vicieux. Il faudra en construire d’autres car seize, ce ne sera pas suffisant », prévient la conseillère municipale. 

Nathalie Tortrat critique la manière dont l’extension de l’école a été menée par le maire, Jean Tassin : « Pour le même budget, on pourrait construire une école toute neuve ». Le projet est d’autant plus contesté que celui-ci a eu pour conséquence la suppression du plateau d’évolution et du terrain de tennis : « Les habitants n’ont plus aucun endroit pour se réunir ». La candidate propose d’en construire un autre et d’installer un terrain multisport : « La commune a encore des propriétés foncières non-bâties »

Nathalie Tortrat veut également résoudre les problèmes de circulation et renforcer la sécurité des habitants sur la route. Elle met en cause l’application Waze qui fait passer les automobilistes par le village. 

Elle insiste : « Tout projet majeur sera fait en concertation avec les habitants par l’intermédiaire des comités de quartier ». La candidate ne souhaite pas tout promettre : « Nous avons un budget fortement impacté par l’école et nous avons qu’un seul impôt qui subsiste : le foncier. Il faudra trouver des financements ». Nathalie Tortrat veut que son village reprenne toute sa place dans l’agglomération : « Nos intérêts n’ont pas été défendus »

Nathalie Tortrat veut instaurer de l’éthique. Elle indique : « Je suis cadre bancaire. J’ai donc un casier judiciaire vierge » et rappelle qu’elle a été secrétaire générale de l’association Anticor. En 2014, dix-huit voix sur huit cents électeurs lui ont manqué pour être élue maire. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 03/12/2019

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Feuilleter le mensuel

Magjournal 77 - Mensuel N°25 - Avril 2020
 
 

Le mensuel n°25 : les solutions des jeux

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.