Mitry-Mory ► Conseil municipal : la répartition du bénéfice de l’aménagement de la ZAC de la Reneuse divise majorité et opposition

Mitry-Mory ► Conseil municipal : la répartition du bénéfice de l’aménagement de la ZAC de la Reneuse divise majorité et opposition

Le conseil municipal de Mitry-Mory était appelé à se prononcer sur le bilan de clôture de l’opération « Zone d’aménagement concerté de la Reneuse », mardi 26 novembre. 

D’un coût de 15 560 508 €, l’opération Zac de la Réneuse dégage un excédent budgétaire de 349 233,70 €. Charlotte Blandiot-Faride, le maire de la ville, a proposé que l'excédent soit attribué par moitié à la Ville et à l’aménageur.

Laurent Prugneau, conseiller d’opposition, a demandé la raison de la répartition : « Pourquoi l'excédent est-il partagé entre la Ville et l’aménageur ? Il n’apparaît aucunement sur la convention qu’en cas d’excédent, celui-ci soit réparti entre l’aménageur et la commune ». Le maire a répondu : « La délibération qu’on va prendre aujourd’hui va passer au contrôle de légalité. La collectivité la propose sur la base d’une convention qui régit les pertes et les profits ». Laurent Prugneau a rétorqué : « Les pertes, c’est la commune qui doit les assumer et en cas de profit, il n’y a rien de prévu. Je ne vois pas pourquoi on attribue 50% des bénéfices à l’aménageur qui a déjà été rétribué pour son travail ». La délibération a été adoptée et le maire a clos le débat en invitant son opposant à présenter la décision devant un tribunal.

Lors du conseil, deux autres points de l’ordre du jour portaient sur l’organisation des classes de neige et les séjours d’été pour les enfants des écoles : deux cent quatre-vingt onze enfants, répartis entre onze classes, partiront en classe de neige. Le nombre important place Mitry-Mory parmi les trois villes de Seine-et-Marne qui proposent le plus de classes de neige, avec Nangis et Champs-sur-Marne. Le coût des séjours est supporté à hauteur de 55% par la Ville et 45 % par les familles, avec des aménagements pour celle en difficultés financières. Pour les séjours d’été, trois cent soixante quinze places ont été retenues. 

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 03/12/2019

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.