Serris ► Municipales : Fatiha Guérin est la candidate investie par La République en Marche 

Serris ► Municipales : Fatiha Guérin est la candidate investie par La République en Marche 

Fatiha Guérin, conseillère municipale d’opposition à Serris, a été choisie par La République en Marche (LaREM) pour affrontrer le maire sortant, Philippe Descrouet, aux prochaines élections. La candidate a fait sa présentation, vendredi 8 novembre. 

Fatiha Guérin, Marcheuse de la première heure, se présente aux élections municipales avec le soutien du sénateur Arnaud De Belenet. Elle déclare : « Je serai avec une équipe de personnes aux parcours variés, aux sensibilités politiques diverses mais tous ayant la volonté de travailler ensemble au service des Serrissiens de façon désintéressée".

Fatiha Guérin exerce la profession d’éducatrice jeunes enfants et s’est beaucoup investie dans le milieu associatif et syndical. Elle a rencontré les habitants et a constaté : « Ils me demandent de construire une ville inclusive où chacun doit trouver sa place. Je vais élaborer un programme qui puisse répondre de façon cohérente à l’avenir de la ville, qui doit être plus juste, plus proche des habitants et plus efficace. Il est fini le temps des ‘administrés’. Serris doit devenir la ville de la participation citoyenne »

La candidate veut mettre fin aux décisions qui viennent du haut et remettre à plat les compétence de l’agglomération. Elle estime que le « job » n’a pas été fait par les élus communautaires : « A part le développement économique, rien n'a été fait. Ils auraient pu mutualiser les équipements pour faire des économies. On se retrouve avec des villes qui ont chacune leur petit terrain de foot alors qu’elles auraient pu en avoir un grand avec des gradins ». L’élue rappelle que la dette de Val d’Europe agglomération s’élève à 126 millions d’euros. 

Elle souhaite intégrer la transition écologique dans l’agglomération : « Rien n’a été fait pour la mobilité douce. Une piste cyclable aurait pu être le fil conducteur de toutes les villes du Val d’Europe ». L’alimentation sera également l’une des priorités de son action : « Je veux travailler sur des circuits courts avec des producteurs locaux et aller vers le 100 % bio »

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 12/11/2019

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.