Meaux ► La plus grande centrale photovoltaïque d’Ile-de-France alimentera quatre mille foyers 

Meaux ► La plus grande centrale photovoltaïque d’Ile-de-France alimentera quatre mille foyers 

Jean-François Copé, le maire de Meaux et président de la communauté d’agglomération du Pays de Meaux, et Jean-Claude Perdigues, directeur général d’Engie-Geen, ont inauguré, samedi 12 octobre, la plus grande centrale de production d’électricité solaire d’Ile-de-France. Celle-ci alimentera quatre mille foyers. 

Situé sur le terrain d’anciennes carrières au sud du quartier de Beauval, le terrain de vingt-cinq hextares était devenu une décharge sauvage, d’où il a fallu extraire quatre cent soixante-dix tonnes de déchets. Le site accueille maintenant quarante mille panneaux photovoltaïques représentant une surface de dix hectares de captation du rayonnement solaire. La centrale atteindra une production annuelle moyenne de 18,6GWh et permettra d’alimenter en énergie verte quatre mille foyers.

Bos nov2019_bann_articles

La centrale est également remarquable par son implantation en périphérie urbaine. Jean-Claude Perdigues remarque : « Les électrons verts n’auront pas beaucoup de chemin à faire ». Autre particularité, la centrale a fait l’objet d’un financement participatif qui a attiré cent quarante et un investisseurs pour un montant de plus de 400 000 euros. Elle a été réalisée par Langa, une entreprise bretonne spécialisée en production d’énergie verte, devenue filiale d’Engie en juillet 2018.

Le directeur d’Engie-Green déclare :« C’est une des réalisations les plus emblématiques, les plus importantes de Langa. Dans le domaine des énergies renouvelables, certains territoires sont précurseurs et je tiens à saluer l'engagement du maire pour la réussite du projet ».

Jean-François Copé insiste : « Le développement durable n’est pas une option, c’est une obligation absolue. L’implantation du parc photovoltaïque ici, à Meaux, s’inscrit dans une stratégie globale que nous voulons dans l’ensemble de l’agglomération du Pays de Meaux ».

Le maire poursuit : « On ne peut pas abreuver les citoyens de mauvaises nouvelles, de mises en garde, de perspectives angoissantes sur l’avenir de la planète et conclure nos discours par une absence de propositions, ou pire encore, par une annonce de sommations, de taxations, de sanctions et de reproches. C’est ce qu’il y a de pire en matière de développement durable… L’implantation de ce parc est tout sauf le fruit du hasard. Elle s’inscrit dans une stratégie globale murement pensée, avec la végétalisation de nos espaces publics - Meaux a maintenant le symbole quatre fleurs, ce qui est très rare, et vise la fleur d’or - le développement des pistes cyclables, la géothermie et la cogénération d’énergie ».

Le terrain sera équipé de murets, de haies, de mares et d'une prairie seront crées, ce qui permettra la création d’un éco-pâturage où des moutons et des ruches seront installés.

 

 

 

 

Dernière modification le vendredi, 18/10/2019

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse