Brou-sur-Chantereine ► Frédéric Gillet, adjoint au maire, candidat aux municipales

Brou-sur-Chantereine ► Frédéric Gillet, adjoint au maire, candidat aux municipales

 

Frédéric Gillet, 47 ans, adjoint au maire de Brou-sur-Chantereine, a démissionné du conseil municipal, lundi 16 septembre. Il va se présenter aux élections en 2020 sous la bannière d’une liste sans étiquette. En exclusivité pour Magjournal 77, il explique pourquoi.

Magjournal : Quelles sont vos motivations ?

Frédéric Gillet : Depuis 2008, je suis adjoint au maire au service enfance et jeunesse, aux centres de loisirs, à la restauration scolaire et à la crèche. Pour moi, cet engagement coulait de source : sapeur-pompier et administrateur représentant les salariés du groupe Aéroports de Paris, j'ai toujours eu « le goût des autres », c’est-à-dire la volonté de servir et de venir en aide à mon prochain au plus près de son quotidien.

Quelles sont vos priorités pour Brou ?

Elles sont à la fois simples et claires : je souhaite être au service des Breuillois, m’investir au plus près d’eux et ce en toutes circonstances. Je veux redonner aux habitants l’envie du bien-vivre ensemble, conserver à notre village une dimension à taille humaine et non ériger des constructions à tout-va… J’ai aussi envie de transmettre mon goût de servir les autres aux équipes communales, les aider dans leurs missions tout en restant à leur écoute.

L'enfance, la jeunesse, la petite enfance et les seniors seront bien entendu au cœur de mes priorités, mais je soutiendrai également les associations et le commerce local qui sont le moteur du dynamisme dans toute commune. L'environnement est aussi capital avec, entre autres dossiers, la préservation du bois de Brou et du parc de la mairie. De même, nous œuvrerons pour notre patrimoine local car Brou a joué un rôle dans l’Histoire.

 Quels sont vos projets ?

Je mettrai toute mon énergie pour une ville propre, fleurie et illuminée, comme par exemple lors des fêtes de fin d’année car l’austérité n’excuse pas l’absence de signes festifs. De même, il est primordial que chaque Breuillois se sente en sécurité. A cet effet, je renforcerai les missions de notre police municipale, veillerai à leur bonne efficacité sur le terrain. Nous poursuivrons le projet d'extension du centre de loisirs, déjà engagé sous ma délégation, et nous lutterons contre le « désert médical » qui s’étend dans le Nord Seine-et-Marne. Nous prévoyons d’ailleurs la création d’une maison médicale au service de la population, comme celle créée l’an dernier à Chelles.

La liste n’est pas exhaustive, elle sera affinée grâce à la réflexion des habitants. Car il faut réhabiliter la participation des citoyens et ils seront associés à l’élaboration de notre programme puisqu’il s’agit ici d’une œuvre collective.

Revendiquez-vous une étiquette politique ?

Non, la liste « J’aime Brou » que je vais conduire, est une liste sans étiquette, avec des personnes de tous horizons politiques, mais dont la préoccupation majeure est l'avenir et le bien-être des Breuillois. Liste de « bon sens », elle veillera à privilégier les projets structurants et les décisions seront prises en concertation avec les habitants. Ils seront ensuite informés sur la mise en place des actions auxquelles ils auront participé.

 

 

 

Dernière modification le mardi, 17/09/2019

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°28 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.