Seine-et-Marne ► Le département a attiré plus de touristes cet été qu’en 2018

Seine-et-Marne ► Le département a attiré plus de touristes cet été qu’en 2018

Les touristes ont été plus nombreux en Seine-et-Marne durant la saison estivale que l’année dernière. Les chiffres donnés lundi 26 août montrent que le département reste l’une des destinations nature et plein air privilégiée en Ile-de-France. 

Les premiers chiffres du tourisme en Seine-et-Marne recueillis auprès des professionnels sont, selon le Département, "très satisfaisants". La fréquentation touristique en Seine-et-Marne a en effet globalement connu une légère hausse par rapport à 2018. Il faut savoir que l’année touristique en 2018 avait été qualifiée d’exceptionnelle, en Seine-et-Marne et en Ile-de-France. 

Dans le département, les grands gagnants sont les sites, activités et hébergements, en lien avec la nature. Les parcs zoologiques de Lumigny établissent leur record absolu de fréquentation (203 000 visiteurs depuis le début de l’année), avec même une progression de +5 à +8 % en août. 

Les professionnels de l’hôtellerie de plein air sont aussi satisfaits. Ils ont enregistré de bons résultats dès le mois de mars et en mai et juin. Quant à l’activité estivale, elle devrait être stable voire en légère hausse. 

La clientèle francilienne demeure la plus représentée (65%). Activité stable pour les hôtels, chambre d’hôtes et gîtes.

Les îles de loisirs ont fait le plein, particulièrement les jours de fortes chaleurs. Ainsi, celle de Jablines-Annet a connu une fréquentation en forte progression dès le mois de juin. Elle est demeurée stable en juillet.

Patrick Septiers, le président du conseil départemental et de Seine-et-Marne Attractivité, déclare : « Les premiers chiffres pour le début d’année et la saison estivale préfigurent un très bon cru 2019 pour l’ensemble des acteurs du tourisme en Seine-et-Marne. Cela montre que le tourisme est en pleine expansion et nous confortent dans notre volonté de développer le secteur d’activité »

Le Département a joué un rôle de premier plan en créant en particulier des rendez-vous culturels ou sportif, en aidant à l’organisation de festivals et de fêtes, en développant le slow tourisme, et en mettant bientôt en œuvre une marque pour la Seine-et-Marne. Patrick Septiers précise : « Nos actions participent au dynamisme du tourisme, secteur où les emplois sont divers, qualifiés et non délocalisables, et qui est créateur de richesses pour l’ensemble de notre territoire ».   

La tendance de la fréquentation des grands sites patrimoniaux de Seine-et-Marne est "satisfaisante" selon Seine-et-Marne Attractivité. 

Les musées ont toujours suscité beaucoup d’intérêt. Depuis le début de l’année, les musées départementaux ont vu leur fréquentation augmenter. Ainsi, le musée de la Grande Guerre, à Meaux, la fréquentation a progressé de + 5 %, soit 54 000 visiteurs depuis le début de l’année.

Au cours du premier semestre, le château de Fontainebleau a enregistré une hausse de 1,3 % de sa fréquentation, mais le nombre de visiteurs au château de Vaux-le-Vicomte est en léger recul pour le premier semestre (- 5%) en raison de la météo du printemps. 

Sur l’ensemble de l’Ile-de-France, la fréquentation touristique est restée quasiment stable au premier semestre 2019. Avec près de 17,3 millions d'arrivées hôtelières. Il s’agit de la deuxième meilleure performance de ces dernières dernières années, après 2018.

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 03/09/2019

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top