Meaux ► Pas de Brexit pour le jumelage avec Basildon

La sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne ne remet pas en cause l'amitié entre Meaux et Basildon et les échanges réguliers entre les associations, établissements scolaires ou étudiants.

C'est à nouveau sur les champs de bataille de la Somme que se sont retrouvés Laurent Guillaume, adjoint au maire de Meaux et président du comité de jumelage, et David Dadds, le maire de Basildon (GB) en grande tenue, mardi 9 avril, afin de réaffirmer l'engagement des deux villes dans la poursuite de leur jumelage. Celui-ci fêtera l'an prochain ses quarante années d'existence.

Laurent Guillaume souligne : "En août, Basildon célèbrera ses soixante-dix ans d'existence en tant que commune, fondée au lendemain de la seconde guerre mondiale pour accueillir les Londoniens bombardés. A cette occasion de nombreux jeunes Meldois participeront à un tournoi sportif d'envergure".

Les jumelages ont pour vocation première de rapprocher les peuples, malgré les aléas de la politique européenne. Laurent Guillaume et David Dadds ont décidé d'ignorer le Breixit, "espérant que les échanges se poursuivront normalement vers Meaux ou Basildon".

Afin de célébrer la journée de l'Europe, le comité de jumelage de Meaux invite tous les Meldois à une soirée musicale, avec la chorale MéliMélodie, jeudi 9 mai, à 20 h 30, dans les salons d'honneur de l'hôtel de ville de Meaux (renseignements au 01 60 09 60 33. Entrée gratuite)

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.