Imprimer cette page

Pays de Meaux ► La communauté d'agglomération a dégagé 355 000 euros d'épargne nette

Le budget de l'agglomération du Pays de Meaux a été présenté, vendredi 5 avril, au conseil communautaire par Muriel Héricher, vice-présidente chargée des finances. 355 000 euros d'épargne nette positive ont été annoncés.

L'épargne dégagée en fonctionnement va contribuer au financement des dépenses d'investissement. Celles-ci sont de 1,93 million d'euros. Muriel Héricher détaille : "643 000 iront à la collecte, c'est-à-dire aux véhicules, au matériel ou aux bacs des déchets verts. 150 000 serviront à la maintenance des bâtiments. 167 000 seront utilisés pour l'entretien ou l'achat de serveurs et matériels informatiques. 210 000 seront affectés aux travaux de la voirie et 170 000 aux frais d'études". Une autre partie des dépenses concerne l'office public d'aménagement de l'habitat (OPAH), les travaux dans les zones d'activités, le jalonnement routier d'Immochan, l'aménagement du Bibliobus et le lancement de l'opération de la cité de la musique.

Jean-François Copé, le président du Pays de Meaux, indique : "Le budget a été construit dans un contexte financier tout aussi complexe et incertain que l'an dernier. Nos mesures de bonne gestion entreprises depuis plusieurs années permettent d'assurer aux habitants de notre agglomération des services publics à la hauteur de leurs attentes avec une bonne santé financière et de la stabilité fiscale".

Ainsi, les taux de fiscalité en 2019 ont été votés. La contribution foncière des entreprises aura un taux de 23,53%, celui de la taxe d'habitation de 7,93%, et la taxe foncière de 2,95% ( 3,22% pour les propriétés non bâties). Le taux de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères a été fixé à 12%.

"Le recours à l'emprunt sera limité" a également indiqué Jean-François Copé.

Le président de la CAPM a précisé que, "grâce au budget voté, l'accent sera mis sur la police intercommunale" : deux agents supplémentaires seront recrutés.

Publié dansVie locale