×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Meaux ► Des élèves du collège Sainte-Marie vont emporter soixante-cinq kilos de fournitures scolaires au Pérou : ils partent demain


Vingt-deux élèves du collège Sainte-Marie de Meaux vont se rendre au Pérou, demain, mercredi 10 avril, avec dans leurs bagages soixante-cinq kilos de fournitures scolaires. Vendredi 5 avril, le groupe a présenté le voyage.

Le voyage, à la fois linguistique et culturel des élèves de Saint-Marie, donnera aux collégiens l’opportunité de s’imprégner du quotidien et des traditions des familles d’accueil, mais aussi de l’histoire du pays en visitant Lima, la capitale, le grand lac Titicaca ainsi que l'ancienne cité inca, Machu Picchu.

Cependant, c'est surtout un but humanitaire que revêt le déplacement et le groupe a constitué une vraie réserve de matériel qu'il emportera pour distribuer là-bas.

Les fournitures récoltées par les élèves grâce aux actions sociales du collège Sainte-Marie seront offertes aux écoliers de Cuzco et de Tinki, deux villes du Pérou, situées à quatre mille mètres d’altitude. Les élèves meldois y suivront les cours pendant leur séjour.

Lucie, une des élèves, détaille: « Nous allons offrir à nos camarades péruviens des pochettes que j'ai cousues moi-même. Nous les avons personnalisées avec le logo de l’école Sainte-Marie et signées de nos prénoms ».

Le voyage, à la fois linguistique, culturel et surtout humanitaire, donnera aux collégiens l’opportunité de s’imprégner du quotidien et des traditions des familles d’accueil, mais aussi de l’histoire du pays en visitant Lima, la capitale, le grand lac Titicaca ainsi que l'ancienne cité inca, Machu Picchu.

Christopher Brisset, l’un des trois professeurs qui accompagneront le groupe, explique : « Nous voulons montrer aux élèves que la langue espagnole ne se limite pas à l’Espagne. Le séjour au Pérou leur permettra de découvrir l’espagnol d’Amérique du Sud, la diversité de la langue et ses évolutions ».

Elena Berriot, professeur, d’origine péruvienne, indique : « Nous voulons faire découvrir à nos élèves la richesse culturelle du Pérou mais aussi les confronter à sa pauvreté pour leur faire comprendre l’importance du partage et qu’ils réalisent la chance qu’ils ont ici ».

Les élèves sont partagés entre appréhension et excitation. Maxime, 13 ans, confie : « Mes parents sont très contents. Ils disent que c’est une très belle opportunité et que je dois en profiter ». Charlotte, sa camarade, est impatiente de partir, mais elle avoue: « J’ai un peu peur de tomber malade une fois sur place ». Inquiétude levée par Isabelle Hapek, son professeur : « Nous sommes trois professeurs pour vingt-deux élèves ; il y aura toujours un de nous avec vous ».

De retour en France, mercredi 24 avril, les collégiens présenteront un film relatant leur voyage et inviteront leurs camarades à poursuivre l’échange en collaboration avec l’association Los Chicos de Cuzco.

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°40 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top