Meaux ► L’arbre de la paix a été planté pour symboliser la lutte contre l’antisémitisme

Un chêne vert, symbole de la paix, a été planté, dimanche 24 février, dans le parc du musée de la Grande Guerre par Jean-François Copé, le maire de Meaux, accompagné de personnalités et de représentants des différentes communautés religieuses.

Le maire de Meaux, Jean-François Copé, indique : « Cette plantation prend toute son importance dans ce lieu, le magnifique parc du musée de la Grande Guerre. Il ne jamais oublier et lutter sans relâche contre l’intolérance, la discrimination, l’antisémitisme".

Un autre moment fort, et surtout non prévu dans la cérémonie, a été celui où Jean-François Copé a invité un groupe de personnes en gilets jaunes à venir prendre la pelle et participer à la plantation de l’arbre. Les Gilets Jaunes étaient venus spécialement assister à la cérémonie. L'un deux explique : "Nous voulons dénoncer l’amalgame qui est fait et montrer que nous n'avons rien à voir avec les individus qui ont proféré des insultes antisémites lors des dernières manifestations à Paris". Le maire a échangé avec eux, précisant son point de vue et sa compréhension sur la révolte populaire.

 

 

 

 

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.