Dammartin-en-Goële ► Au conseil municipal : l'opposition souhaite une entente avec Saint-Mard

Dammartin-en-Goële, Othis et Longperrier vont signer une entente pour travailler ensemble. Stéphane Jabut élu de l’opposition, a interrogé Michel Dutruge, le maire de Dammartin-en-Goële, mardi 19 février, sur l’absence de la commune de Saint-Mard dans le projet de regroupement territorial.

Lors de leurs vœux, le maire de Longperrier, Michel Mouton, et le maire d’Othis, Bernard Corneille, ont annoncé qu’une entente se dessinait entre les trois communes. (Lire notre précédent article). Michel Dutruge, maire de Dammartin-en-Goële, a confirmé les intentions des trois maires au cours du conseil municipal, mardi 19 février.  Il a précisé, lors d'un entretien avec Magjournal, lundi 25 février : « Nous sommes en train de mettre en place un principe d’entente avec Longperrier et Othis. Ce n'est qu'une entente des trois communes qui se touchent et qui partagent le même intérêt général, autrement dit favoriser le développement économique de notre bassin de vie et favoriser les mutualisations. Malheureusement, tout le développement économique et commercial se passe à Saint-Mard. L’ancienne municipalité de Dammartin avait prôné de mettre à Dammartin uniquement des entrepôts et le maire, Stéphane Jabut, avait signé un permis de 70 000 m2 entraînant un trafic de 400 camions par jour... Bref, à nous les nuisances, et dans la zone de Saint-Mard, les belles choses : merci ! Aujourd’hui, si on ne fait rien, si on n’essaye pas de se solidariser, si on ne trouve pas de solutions pour développer tous les commerces sur Dammartin, Othis et Longperrier, nos villes seront des villes mortes ».

Mardi, Stéphane Jabut, élu de l’opposition, a regretté l’absence de la commune de Saint-Mard dans l’entente qui est en train de se mettre en place. Il a déclaré : « A l’époque où le comité pour le développement de l’activité commerciale (CDAC) discutait du sujet, les villes de Dammartin, d’Othis et de Longperrier ont voté pour les centres commerciaux qui se sont construits à Saint-Mard, et maintenant elles tapent à bras raccourcis contre le maire de Saint-Mard, Daniel Dometz, ce qui me surprend car le seul qui ait voté contre, à la réunion CDAC, c’était moi. Le regroupement est important, c’est un enjeu au niveau du bassin de vie. L’entente permettra de peser face à l’agglomération de communes. Cependant, il y a un enjeu pour le territoire et pour Dammartin de travailler avec la ville de Saint-Mard ».

Remise en question des logements construits à Dunant

Le leader de l’opposition est longuement revenu sur l’espace Henri-Dunant. Il a interrogé le maire : « Qui a arrêté le projet de salle de spectacle, cinéma et espace commercial Henri-Dunant, pour y construire trente-trois logements ? La commune a dépensé 200 000 euros d’argent public pour rien. Le concours avait été lancé, nous avions récupéré le terrain à l’euro symbolique et nous avions 1,5 millions de subventions de l’Etat, du Département et de la Région. Certes, le groupe Casino s’est retiré mais il existe d’autres groupes que Casino… Je regrette de ne pas avoir lancé le projet avant les élections mais je ne pensais pas que vous alliez l’arrêter. Au lieu de vous opposer à votre collègue politique, vous feriez mieux de travailler main dans la main avec lui pour créer les conditions idéales pour mettre en place une liaison piétonne comme cela a été fait rapidement à Othis. Pour défendre au mieux les intérêts de Dammartin, il faut travailler localement avec Othis, avec Longperrier et Saint-Mard, sinon cela n’a pas de sens ». La réponse du maire a été claire et nette : « Monsieur Jabut, vous n’assumez rien et c’est pénible. Je ne vais pas assumer vos erreurs. En ce qui concerne le projet de liaison douce entre Saint-Mard et le lycée de Longperrier, côté caserne des pompiers, le dossier est finalisé entre les deux communes ».

Les deux villes sont dans l'attente de la validation et la proposition de financement de la communauté d'agglomération Roissy Pays de France (Carpf) car le sujet relève de sa compétence.

 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°28 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.