Chelles ► Concours : Tous mordus de canicross [Vidéo]

Le canicross du Clac (Comité de liaison et d’animation des Coudreaux) s’est déroulé, dimanche 17 février, sur la plaine de jeux du bois des Coudreaux, à Chelles. Avec un soleil au beau fixe et 282 compétiteurs, le millésime 2019 a battu son record de participation.

Courir seul, c’est bien, mais courir avec son chien, c’est encore mieux. Le canicross est un sport qui mord bien en France où l’on voit de plus en plus de clubs se créer. Le maître est relié par un harnais à son chien qui doit le tracter. Michel Gardiennet, président du Clac et initiateur de l’événement, explique : « Tous les chiens, quelque que soit leur taille ou leur race, peuvent participer au canicross. C’est un sport à la fois humain et canin car ils sont unis dans le même effort. Le canicross ne doit pas être confondu avec l’agility, épreuve dans laquelle c'est le maître qui guide le chien ». Si pour concourir les maîtres devaient présenter un certificat médical d’aptitude à la pratique sportive, les chiens devaient quant à eux montrer patte blanche aux vétérinaires. Sept d'entre eux n'ont d'ailleurs pas pu participer car ils n'étaient pas à jour de leur vaccin contre la toux du chenil.

Graine de champion

Le canicross long (5,5 km), épreuve reine de la discipline, a réuni cent-dix participants. Venu de Douai (Nord), Lucas Vandemoortele 15 ans, a décroché la première place sur le podium dans la catégorie junior. Il courait avec Gipsy, une chienne alaskan-husky, âgée de sept ans. « C’est ma première course avec Gipsy, qui est taillée pour la discipline même s’il fait un peu chaud pour elle. Le parcours était super. Il fallait faire attention aux chiens en doublant parce que, parfois, il y a des passages sinueux et les chiens sont nerveux ». Lucas pratique le canicross depuis trois ans. Il a terminé troisième au championnat d’Europe 2017 en Italie et cinquième au championnat du monde 2018 en Pologne. Il se prépare pour le Trophée fédéral qui se déroulera, les 13 et 14 avril, à Gap (Hautes-Alpes).

Toujours dans l’épreuve du canicross long, Julie Noury, 30 ans, a décroché la deuxième place dans la catégorie senior femme avec Néo, un berger belge malinois de quatre ans. « Je pratique le canicross depuis deux ans avec Néo. Je viens de Chartres et fais partie du Team canisport 28, qui a tout juste un an d’existence. Il manquait en effet un club de canicross dans le département » explique la jeune femme.

Dernière épreuve de la journée, le cani-baby a réuni dix compétiteurs, trois garçons et sept filles. Lors de la remise des récompenses, ils sont tous montés sur le podium pour recevoir leur médaille des mains de la sénatrice Claudine Thomas et des adjoints au maire de Chelles, Céline Netthavongs, Philippe Maury et Frank Billard.

 

 

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.