×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Othis ► L'association Tous avec Clément distribue deux cents p’tits dej et aide la lutte contre le cancer de l’enfant [Diaporama]

Deux cents petits déjeuners ont été remis à domicile, samedi 9 février, par l’association Tous avec Clément, au profit de la recherche contre les tumeurs cancéreuses chez l’enfant et l’adolescent.

Les bénévoles de l’association Tous avec Clément se sont mobilisés dès 7 h 30, samedi, pour préparer les deux cents petits déjeuners commandés par les habitants d’Othis, Dammartin et Saint-Mard à l’occasion de la journée internationale du cancer de l’enfant. Huit équipages de deux personnes ont assuré les livraisons à domicile  jusqu'à 10 h 30.

Pour un prix unique de six euros, le petit déjeuner se composait d’un jus de fruit, un fruit, de la confiture, de la pâte à tartiner, du beurre, un croissant, un morceau de pain, du lait, des céréales et du chocolat. Le tout était livré avec une petite attention particulière : les dames ont reçu une rose, les messieurs un exemplaire de Magjournal, les enfants un petit jouet et les ados un stylo.

Lydia Yot, adjointe au maire et Thomas Briquet, fondateur de l'association Othis Délices, avaient pour mission de livrer les petits déjeuners dans le quartier Beaupré d’Othis. Lydia déclare : « Je connais Lucie Fagedet, la présidente de Tous avec Clément, depuis l’enfance mais c’est à l’occasion d’un lâcher de ballons qu’elle avait organisé à l’école de mes enfants que j’ai rejoint son association".

Thomas va créer un nouvel événement pour aider Lucie : « Je fais partie de Tous avec Clément depuis un mois. J’organise  des manifestations autour de la gastronomie et, le 30 mars, aura lieu un repas animé par un groupe de musique celtique avec le champion du monde de barbecue. Une partie des fonds recueillis sera reversée à l’association".

Lucie Fagedet est la maman de Clément, atteint d’une tumeur cancéreuse au ventre à l’âge de deux ans et demi, et décédé à l’âge de quatre ans. Quelques semaines après la disparition de son fils, en octobre 2016, Lucie a créé l’association.

 

 

 

 

 

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.