Mitry-Mory ► Inauguration du Concorde avec Romane Bohringer : le cinéma de quartier a maintenant tout d’un grand [Diaporama]

Les travaux du cinéma de quartier, Le Concorde, à Mitry-Mory, ont duré huit mois mais cela en valait la peine. Les lieux complètement métamorphosés ont rouvert leurs portes au public, mercredi 30 janvier. L’actrice et réalisatrice, Romane Bohringer, est venue y présenter son film « L’amour flou ».

Le cinéma municipal s’est doté de tous les équipements nécessaires pour être aux normes de sécurité, d’accessibilité et de confort. Le hall d’entrée est beaucoup plus vaste et le petit guichet vitré a laissé place à un grand point d’accueil. La salle a été entièrement repensée avec une facilité d’accès pour les personnes à mobilité réduite. Du matériel d’audiodescription et des casques sont désormais à disposition du public malvoyant ou malentendant. Les travaux ont coûté 800 000 euros et ont été cofinancés par la municipalité, la Communauté d’agglomération de Roissy Pays de France (Carpf), la région Ile-de-France et le Centre national du cinéma (CNC).

Mercredi, après le visionnage du film de Romane Bohringer, « L’amour flou », les spectateurs ont rencontré l'actrice et réalisatrice et ont pu discuter avec elle.

Les habitués ravis

Alexandra Bruneau est venue pour l’inauguration, mercredi, avec son fils Jordan. Elle a découvert la nouvelle salle : « C’est un changement total, en beaucoup mieux. J’aime les nouvelles couleurs de la salle qui reprennent celles de la façade du cinéma décorée par l’artiste coloriste Red Dito en novembre 2016. Et puis, on va pouvoir tenter les séances d’été avec la clim ».

Jordan a testé les fauteuils : « Ils sont confortables et tout le monde est à la bonne hauteur pour regarder le film. Plus besoin de rehausseur ».

Sabine Sechi, habitante de Villeparisis, apprécie également le cinéma. Elle déclare : « Je connais l'endroit depuis une vingtaine d’années et je l’ai toujours particulièrement affectionné. Je vais regretter le petit balcon qui donnait un charme à la salle mais si l’on veut que les petits cinémas de quartier continuent à vivre, il faut bien s’adapter aux nouvelles technologies ».

La suppression de la mezzanine a permis d’installer cent soixante nouveaux fauteuils disposés en gradins et le grand écran 4K offre un format d’image numérique haute définition.

Les cinéphiles ont pu se régaler durant les cinq jours d’inauguration avec des séances proposées à trois euros seulement et une séance gratuite au choix pour les détenteurs du Pass culture (carte donnant droit à un tarif préférentiel pour les spectacles et le cinéma).

Les tarifs habituels restent néanmoins bas :

  • Adulte : 5,70 €
  • Réduit : 4,20 €
  • – de 21 ans : 3,20 €
  • Pass culture : 3,50 €
  • Séance pour tous, le lundi à 14h30 : 2,70 €
  • Carte Ciné Enfants : gratuite, jusqu’à 12 ans, donne droit après quatre entrées sur des films signalés, la 5e entrée gratuite.
 

 

 

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.