×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Marchémoret ► Jean-Louis Durand est un maire et un président « heureux » 

Le maire de Marchémoret et président de la communauté de communes Plaines et monts de France (CCPMF) a avoué, à l’occasion de ses vœux, jeudi 31 janvier, être un « élu heureux ».

Jean-Louis Durand est un maire heureux et n’a pas manqué l’occasion de le faire savoir, jeudi, devant un aréopage d’élus et de personnalités du secteur réunis dans la petite salle polyvalente du village. Il déclare : « Je suis aussi un maire heureux, un président heureux et un citoyen heureux ».

Le bonheur du maire a été perceptible tout au long de son discours dans lequel un bilan de son action a été dressé. Jean-Louis Durand indique : « L’ensemble des projets inscrits dans le programme sont tous réalisés. La vidéoprotection porte ses fruits. Les travaux du nouveau lotissement ont débuté. Nous avons pu maintenir nos quatre classes et allons inauguré le city-stade. Des barrières de sécurité ont été installées à l’école dont les classes ont été équipées de tableaux numériques ».

Le maire ensuite a annoncé que la salle polyvalente serait rénovée dans le courant de l'année.

En ce qui concerne la CCPMF, Jean-Louis Durand veut renforcer la proximité avec les habitants. Ainsi, la Maison des services au public itinérante va se déployer et pourra délivrer directement les cartes d’identités dans les communes. « Il ne sera plus nécessaire de se déplacer dans une autre commune ou de prendre un rendez-vous » insiste t-il.

Par ailleurs, une maison de santé devrait ouvrir à Messy et il sera possible d'envisager une médecine aussi itinérante dans les autres villages. La création de deux micro-crèches est en cours de réflexion.

Jean-Louis Durand a également  annoncé une baisse de 20% de la taxe d’enlèvement des ordures ménagère. Il précise : « Nous avons dû d'abord l’augmenter pour faire face au déficit de trois millions d’euros après l’amputation de la CCPMF. Maintenant nous voulons redonner du pouvoir d’achat aux habitants. Les six cent mille euros seront pris en charge par le budget de l’intercommunalité ».

Enfin, l’élu a illustré son bonheur par un clin d’œil : "Quand on exerce une fonction d’élu, il faut avoir quelqu’un auprès de soi qui apporte l’équilibre, la paix, la sérénité et le courage. Je voulais remercier celle qui partage ma vie ».

 

 

 

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.