×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 580

Meaux ► Jean-François Copé envisage de piétonniser la place de l'Hôtel de ville [Vidéo]

Le maire de Meaux, Jean-François Copé, a annoncé, lors de la cérémonie des vœux, lundi 21 janvier, la piétonnisation de la place de l'Hôtel de ville. En même temps, il a réaffirmé sa fibre pour l'écologie.

Le maire de Meaux a présenté, lors de ses vœux à la population, lundi, son plan d'action pour la ville autour de trois axes : "La protection, dont celle de l'environnement", "le progrès" et la "bienveillance".

Jean-François Copé déclare : "J'ai l'idée de piétonniser la place de l'hôtel de ville et d'en faire un lieu de vie pour tous les Meldois, où l'on pourrait se retrouver pour des grands événements". Un parking souterrain devrait également être construit. Les études seront lancées en 2019. Pour le maire, le projet "va considérablement renforcer l'attractivité du centre-ville". En 2018, la rue du Grand-Cerf est devenue piétonne (relire notre article).

Il réaffirme sa fibre pour l'écologie : "Je vous l'avoue, je suis un converti de la dernière heure. Il y a dix ans, je ne lisais rien dessus. Dorénavant, je n'arrête pas de m'informer, c'est même devenu obsessionnel. Il faut qu'on se mobilise". Néanmoins, il refuse l'écologie qui consiste à "culpabiliser les gens". "La taxe diesel, ce n'est pas pour lutter contre la pollution, c'est pour faire entrer de l'argent dans les caisses" estime l'ancien ministre du Budget.  "Si on veut une vraie politique d'environnement, on ne culpabilise pas, on réorganise. A Meaux, il n'y a plus aucune nouvelle construction qui ne soit conforme aux normes haute qualité environnementale (HQE)".

Pistes cyclables, écoquartier, quatre fleurs

Jean-François Copé rappelle que le programme des quarante-cinq kilomètres de pistes cyclables sera poursuivi et devra être achevé d'ici la fin 2020. Il ajoute que dix hectares de panneaux solaires vont être installés et pourront produire l'équivalent de la consommation électrique de sept mille deux cents habitants. Le maire veut que Meaux soit aussi reconnue en Ile-de-France pour la qualité de ses espaces verts. Il détaille : "Le Pâtis, l'écoquartier Foch, la conservation des quatre fleurs, la mise en place d'un hectare de jardin bio à Saint-Faron, trois mille mètres carrés de fleurs à la place de l'Europe, la réhabilitation du square Brassens, le développement des jardins familiaux". 

 

 

Publié dansVie locale

2 Commentaires

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top