×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Claye-Souilly ► Il y avait des merveilles au salon des collectionneurs [Diaporama]

Le salon des collectionneurs s’est tenu à Claye-Souilly, au gymnase des Tilleuls, dimanche 13 janvier. Collectionneurs et acheteurs ont pu découvrir de nombreux objets rares et de grande qualité... autant dire des merveilles.

Le neuvième salon des collectionneurs a ouvert ses portes aux amateurs d’objets anciens. Yves Albarello, le maire de la ville, est lui aussi venu découvrir les trésors que possèdent les collectionneurs. Cinquante-deux exposants professionnels ou particuliers mettaient en avant leurs collections diverses et variées : timbres, cartes postales, vaisselles, vinyles, bande-dessinées, flacons de parfum, capsules de champagne, pièces de monnaie… Tous les trésors ont été rassemblés grâce à l’organisation de M. Icard, membre de La Société des Fêtes de Claye-Souilly. Les bénéfices  récoltés seront reversés à l’association AFM Téléthon.

Le plaisir des objets rares

Les collectionneurs déambulant parmi les allées se réjouissaient de la diversité des objets exposés.  Tandis que certains complétaient leurs collections, d’autres s’en séparaient, souvent à contrecœur : c’était le cas des époux Launay, vendant une partie de leur vaisselle familiale dont certaines pièces sont datées de 1915 : « On n’a pas pu tout garder. Il a fallu faire des choix et c’est compliqué quand c’est affectif ».

Cependant, le plaisir de faire découvrir à d’autres l’histoire des objets motive encore et toujours les collectionneurs. L’histoire justement, ou plutôt l’ancienneté, est ce que recherchent les collectionneurs avertis, comme Frédéric Nowak, qui a « trouvé son bonheur » en achetant des vinyles originaux, et Richard Pytlak, grand collectionneur de pièces de monnaie de la période Henri III jusqu’à Louis XVI. Sa dernière trouvaille dans le salon était d’une « grande qualité et d’une exceptionnelle rareté » selon ses dires. Il a résumé parfaitement la motivation des grands passionnés : « Le plaisir du collectionneur est double : c’est de posséder des pièces et de savoir que l’on est peu en France à les détenir ».

Rencontrer d’autres collectionneurs

Outre le fait d’agrandir ou de réduire sa collection, il y avait aussi celle de la faire partager : Jean-François, collectionne les cartes postales. Son stock s’élève à seize mille six cents cartes provenant de la Seine-et-Marne pour la majorité, qu’il achète, revend ou échange.

Gérard Ribardière, collectionneur de bandes-dessinées et de cartes postales, s'est déclaré réjoui : « Grâce au salon, je retrouve des tas de copains que je ne voyais plus ».

 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top