Collégien ► Le maire veut « garantir l’harmonie urbanistique » dans sa commune

La maîtrise de l'urbanisme pour préserver l'environnement de Collégien était au cœur de l'allocution du maire, Marc Pinoteau, samedi 19 janvier, au gymnase.

Devant neuf cents habitants, le maire a fait le point sur les projets d'urbanisme pour l'année. Le premier, qui vient de démarrer, porte sur le site de l'ancienne mairie : le bâtiment sera conservé et réhabilité, tandis que la cour arrière accueillera de nouvelles constructions. Marc Pinoteau précise : « Il s’agit de construire quatorze logements aidés, dont trois dans l'ancienne mairie. Ils seront proposés à nos jeunes et à nos aînés, ainsi que des logements en accession à coûts maîtrisés ». C'est le bailleur social Valophis qui a été choisi pour porter le programme et assurer la maîtrise d’œuvre. Pour tordre le cou à une rumeur, le maire a insisté sur le fait « qu’il n’y aura pas vingt-cinq logements, pas plus que de tour ».

Le projet cœur de village

Pour le second projet, les négociations avec les riverains n’ont pas abouti. La municipalité ne souhaitant pas exproprier, le projet a été séparé en deux : la ferme Barlier et l’ancien terrain de football. Au sujet de ce dernier, le maire a indiqué : « Nous sommes toujours en négociation pour acquérir la dernière parcelle et je souhaite que cela puisse se faire avant la fin de l’année ».

En ce qui concerne la ferme Barlier, l’aménageur a déposé un permis de construire en décembre pour une démolition programmée au printemps. « Avec Marne et Gondoire et l’aménageur, nous finalisons le choix de l’opérateur qui réalisera les logements. La commercialisation et le début des travaux sont prévus fin 2019 pour une livraison fin 2021, s’il n’y a pas d’aléas » a annoncé le maire. Une réunion publique sur le dossier se tiendra au printemps.

Garder la maîtrise de l’urbanisme

Fin décembre, l’équipe municipale a voté une modification simplifiée du PLU (Plan local d’urbanisme), qui avait été approuvé en décembre 2016. Le maire justifie : « C’est surtout pour pouvoir lutter contre les promoteurs qui ont des velléités de construction de collectifs en remplacement de pavillons existants. Cette adaptation vise à garantir l’harmonie urbanistique de notre commune. Le projet de modification sera à votre disposition en mairie »

La commune a également sollicité le CAR (Contrat d’aménagement régional) auprès de la Région. Il permettra de prendre en charge 50 % de certains investissements sur trois ans. Parmi les dossiers déposés figurent la restauration de l’église, le renforcement des liaisons douces et la création d’une piste cyclable.

Le muret de l’A104 toujours là

A propos de la démolition du muret de l’autoroute A104, tronçon nord-est de la Francilienne, le maire parle de « feuilleton à rebondissements qui ne finit jamais ». Il veut cependant rester optimiste : « Nous avons eu, fin novembre, un courrier du ministre des Transports qui s’engage à le supprimer pour l’été 2020. Cette nouvelle est certes bonne, mais l'expérience nous a appris à rester vigilants tant ce dossier a connu d'embûches ». Une enveloppe de trois millions d'euros pour la suppression du séparateur aurait été ainsi budgétée par l'État.

Enfin, la municipalité s’inscrira dans la lutte contre l’habitat indigne : « Aujourd’hui, pour combattre les marchands de sommeil, nous sommes en train de mettre en place le permis de louer avec Marne et Gondoire » a déclaré Marc Pinoteau.

Honneur au travail

A la fin de la cérémonie des vœux, le maire et son équipe ont décerné la médaille d'honneur du travail à dix-huit habitants.

Médaille d’argent (20 ans) : Nallammalle Balakrishnan, Laetita Stutzmann, Sandrine Foucher, Christophe Foucher, Olivier Coudevylle, Roland Kao, Patrick Simonin, Jean-Michel Dufosse.

Médaille vermeil (30 ans) : Francis Roche, Jean-Michel Dufosse.

Médaille d’or (35 ans) : Liliane Dejos, Annie Thievent, Jacqueline Tribout, Patrick Nieto, Jean-Luc Etienne, Didier Dejean, Luc Martin, Jean-Michel Dufosse, Jean-Luc Bouche.

Médaille grand or (40 ans) : Jean-Michel Dufosse, Jean-Luc Bouche.

Médaille régionale, départementale et communale (argent) : Nadia Moreau.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="98055,98056,98057"]

 

 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.