Dammartin-en-Goële ► La traditionnelle cérémonie des vœux n'aura pas lieu

La municipalité de Dammartin-en-Goële a pris la décision de ne pas donner de cérémonie pour les vœux en janvier 2019, faute de budget. Le maire et son adjoint à la vie locale ont expliqué les raisons de leur choix.

C’est lors des vœux que les élus rappellent les travaux de l’année passée et exposent leurs projets pour l'année à venir. Cette année, la municipalité n'a pas prévu de cérémonie, faute de budget. Pour la mairie, les dépenses doivent être étroitement surveillées. Michel Dutruge, le maire de la commune, a expliqué à Magjournal, vendredi 11 janvier : « Il n’y aura pas de vœux cette année, tout simplement pour des raisons budgétaires. Les incertitudes planent sur la taxe d’habitation qui représente 20% de notre budget de fonctionnement. On nous a promis d’être compensés à l’euro près mais nous n’aurons les informations qu’en avril 2019 car son financement n’est toujours pas validé..."

Pour le maire, il y a "un problème", d'autant que l'exercice sur l'année 2017 était en-dessous des prévisions de la municipalité. La priorité pour les élus était de rétablir l'équilibre financier pour, comme le maire le souligne, "éviter de se retrouver dans la situation dramatique qu'il a trouvée en arrivant à la mairie"  : "Le budget des vœux est ponctionné dans notre budget investissement, or les recettes de la dotation de l’Etat ne suivent pas. C’est l’éternel litige : l’Etat confie chaque année des missions de plus en plus nombreuses mais n’assure pas le financement derrière… Il faut savoir que la ville a dépassé officiellement le nombre de dix mille habitants, autrement dit, nous devons organiser le recensement et nous devons embaucher mais la dotation n’est pas adaptée… Comment doit-on faire ? » Thierry Chevalier, adjoint délégué à la vie locale, rappelle : « Certes, les vœux sont une tradition, mais nous préférons investir, d’autant que nous avons prévu l’extension des écoles qui ont réellement besoin d’être agrandies ».

La municipalité a demandé d'ailleurs aux différents services municipaux de faire des économies. Michel Dutruge sous-entend par la même occasion qu'il compte se représenter aux prochaines élections municipales. Il commente : "Ce n'est pas en un seul mandat que l'on parviendra à répondre à toutes les attentes".

 

 
Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.