Meaux ► Coureurs amateurs ou expérimentés : le cross de l'Athlétique Club a rassemblé toutes les catégories [Vidéo]

Le cross de Noël s'est tenu, dimanche 16 décembre, sur la plaine Corazza à Meaux. Il était proposé par l'Athlétique Club du Pays de Meaux (ACPM) et a attiré plus de six cents coureurs, amateurs et expérimentés.

Il y en avait pour tous les âges puisque des courses enfants étaient mises en place dès 6 ans, avec différentes catégories comme les lutins, poussins et benjamins. Puis les plus grands pouvaient se mesurer les uns aux autres avec les catégories des minimes, juniors, cadets, seniors et vétérans.

Franck Lejeune, de l'ACPM, indique : « Nous avions une soixantaine de très jeunes inscrits, ce qui fait plaisir car ces catégories sont plutôt sinistrés habituellement. Chez les adultes, nous aurons le retour de Julien Bartoli qui s'est remis d'une longue blessure. Parmi les favoris, il y aura Florent des Tritons Meldois, Fréderic Violard. Chez les filles, Ketsia Jacquet ou Julie Le Colleter seront favorites".

Le cross, une affaire de spécialistes ?

Pour les non initiés, le cross est une discipline de course à pied particulière. En effet, il est nécessaire d'être assez endurant pour supporter les huit kilomètres choisis ce jour-là, mais aussi d'être extrêmement rapide car la distance est paradoxalement assez courte. De plus, le terrain est généralement accidenté et Corazza se caractérise aussi par le sable. Les qualités requises sont nombreuses, entre endurance, VO2 max élevée et forte concentration.

De nombreux clubs ont participé, comme Dammartin-en-Goële, Bussy-Saint-Georges, Vaux-le-Pénil ou Courtry. Tous les coureurs semblaient très aguerris à la particularité du cross.

Franck Lejeune observe : « Il est difficile de rendre le cross plus populaire, ce qui est dommage étant donné la popularité des trails et cela passe par les enfants auxquels  nous devons faire aimer les distances".

Du plaisir avant tout

Les coureurs franchissaient la ligne d'arrivée marqués physiquement, mais une fois la respiration reprise, c'est un sourire qui se dessinait sur chaque visage.

Mathilde, 11 ans, a couru 2 260 mètres et a souffert : « C'était dur car le sable était très mouvant ! »

Pour Lucie, épuisée, « l’entraînement a bien servi quand même » et Leïla a trouvé la course « très cool et cela fait du bien d'avoir les cuisses qui brûlent ».

Lina, 7 ans, a terminé deuxième de sa course. Elle confie : « C'était un peu dur car je suis partie un peu vite".

Assia, qui se classe troisième, énumère tous ses entraîneurs :  «  Je cours depuis deux ans avec le club de Meaux avec  Larbi, Nordine, Alain et Sarah".

L'après-midi des athlètes est sûrement passé par un repos bien mérité, mais tous ont promis de revenir l'année prochaine pour la quinzième édition.

 

 

 

 

 

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.