Pays de Meaux ► Les arrêts de bus seront tous aux normes "personnes à mobilité réduite" en 2021

Le schéma directeur d'accessibilité des bus de l'agglomération du Pays de Meaux a été présenté, vendredi 14 décembre. Le calendrier de la mise en conformité des arrêts de bus, jusqu'en 2021 a été dévoilé.

Les points d'arrêts prioritaires sur le territoire de la communauté d'agglomération du Pays de Meaux (CAPM) ont été identifiés et listés par Ile-de-France Mobilités (IDFM), l'opérateur des transports. Des travaux de mise aux normes d'accessibilité aux personnes handicapées ont été inscrits dans un calendrier. Un nouveau réseau de bus sera mis en œuvre à partir du 1er janvier. La totalité des arrêts de bus des lignes prioritaires du territoire doit être mise en accessibilité par la CAPM. IDFM subventionnera les travaux à hauteur de 70%.

Jean-François Copé, le président de la CAPM indique : "Un gros travail a été fait pour rénover les lignes et les dessertes entre les quartiers de Meaux et des villes de l'agglomération. L'objectif est de faciliter les déplacements et de mieux connecter notre territoire en tenant compte de son évolution".

Les horaires seront également revues pour être en phase avec celle des trains et des établissements scolaires. Jean-François Copé assure : "Les habitudes des usagers ne seront pas trop perturbées". Peu d'arrêts ont été supprimés, quelques uns ont été déplacés. "Les questions d'écologie ont été au cœur de nos préoccupations", a également souligné le maire de Meaux. Les bus continueront de fonctionner au gaz naturel.

Pour les élus de Chauconin-Neufmontiers, le schéma a "encore oublié" les habitants de leur commune. Marie Léal, conseillère communautaire,  pointe : "Il n'y a aucune amélioration pour nous depuis plusieurs années. Les habitants ne peuvent même pas se rendre en bus au centre commercial qui est pourtant situé sur le territoire de la commune. On aimerait que les choses avancent plus vite". Jean-Michel Morer, le vice-président de la CAPM délégué aux transports, a indiqué que IDFM s'est engagé à travailler sur le situation : "On va aller les voir en janvier-février pour aborder le cas de Chauconin. Il est hors de question que que le transport à la demande compense le défaut de transport".

Calendrier

Pour la ligne A, trois arrêts seront mis en conformité avant la fin 2019 : Poste-Allende, Berry et Baudelaire. Les travaux couteront 260 000 euros hors taxes. Les autres arrêts sont déjà aux normes.

Pour la ligne B, sept arrêts seront mis en conformité avant la fin 2019 : Charcot, Claudel, Concorde, Paul-Barennes, Henri-IV, Jean-Rose et Pinteville. Les travaux ont été évalués à 479 000 euros.

Pour les autres lignes, la mise en conformité a été programmé en 2020 (ligne F) et 2021 (ligne C, D, H et J).

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.