Lagny-sur-Marne ► Canoë-kayak : le conflit entre le club et la mairie fait des vagues

Le club CKL (Canoë-kayak-Lagny) a communiqué, mardi 4 décembre, à Magjournal, son bilan de la saison sportive 2018. Une façon pour son président de montrer que son club « n’est pas coulé ». De son côté, le maire de Lagny-sur-Marne s'étonne que cette affaire « refasse subitement surface en fin d'année ».

Depuis le 1er juin 2017, date à laquelle il ne peut plus accéder au local de son club, quai de la Gourdine, Serge Viseur veut garder la tête hors de l’eau et rappelle que ses adhérents pratiquent toujours leurs disciplines : « Malgré les difficultés que nous rencontrons, je tiens à rappeler que le CKL est affilié à la Fédération française de canoë-kayak et sports de pagaie. Pour 2018, nous avons obtenu un bilan sportif plus qu’honorable, et ce malgré les entraves engendrées par l’équipe municipale ».

"Nous les félicitons"

Les dirigeants du CKL tiennent ainsi à féliciter leurs compétiteurs qui se sont distingués dans les catégories suivantes :

  • Pour le slalom en eau vive : Alina Rassel, Adrien André, Romain Chambon, Maxime Cousin, Charles Dampeyrou, Lorrie Delattre, Valentin Fleury, Yohann Marck, Joseph Simon Pietri.
  • Pour la course en ligne et en eau calme : Thibault Dhennin, Alain Prey.

Le président ajoute : « Également, ce ne sont pas moins de cinquante-cinq jugements sur l’année, tant sur les courses interrégionales, nationales et qu’internationales, sur lesquelles ont officié cinq des juges arbitres du club ».

Il conclut : « Tous attendent avec impatience la saison 2019 afin de voir l’arrivée en renfort de nouveaux talents, attirés aussi bien par la proximité du site olympique de Vaires-sur-Marne que par les connaissances club du système international ».

La réponse du maire

Contacté hier, jeudi 6 décembre, le maire, Jean-Paul Michel, s'étonne : « Je suis extrêmement surpris de voir que Objectif Lagny s’est acoquiné avec le CNIP 77 pour co-signer un communiqué (voir notre article). Objectif Lagny s'est rallié aux idées de LaRem, alors que le CNIP 77 invite à voter Rassemblement National. En fait, il s’agit d’une stratégie politicienne de l’opposition municipale pour faire le buzz sur une affaire qui n’est pas nouvelle, histoire de faire parler d’elle en cette fin d’année ».

Il poursuit : « Il ne faut pas tout confondre. Il y a un contentieux en cours, mais cela n’interdit pas le dépôt d’un permis de démolir sur ce terrain qui appartient à la commune. Nous avons un projet de réhabilitation des bords de Marne, quai de la Gourdine, qui ne date pas d’hier. Les dirigeants et les membres du club ont tous été informés et un constat d’huissier a même été dressé ».

« Il faut qu'il arrête de se victimiser »

Le maire conclut : « Il faut que Serge Viseur arrête de crier à une cabale contre lui et de se victimiser. Je rappelle que si la mairie a décidé de fermer son local, c’est parce que son club ne satisfaisait pas aux règles de sécurité, tant pour ses membres que pour les enfants des écoles de la commune dans le cadre des TAP. Comme il était hors de question que ces derniers ne pratiquent plus les activités nautiques, nous avons soutenu, en août 2017, la création d’un nouveau club, Marne et Gondoire Canoë Kayak (MGCK). Cette association a toute notre confiance et est affiliée à la Fédération française de canoë-kayak ».

 
 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°36 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top