Serris ► Accueil des nouveaux habitants : la ville pourrait atteindre quinze mille habitants en 2026

[Diaporama]

Les nouveaux habitants de Serris ont été reçus à l’hôtel de ville par le maire, Philippe Descrouet, et l’ensemble du conseil municipal, samedi 24 novembre. Le développement de la ville se poursuit et la population pourrait atteindre quinze mille habitants en 2026.

Serris est une ville en plein développement puisque la population devrait atteindre quinze mille habitants en 2026 et que trente-sept projets sont en cours ou en étude, avec, en particulier, la création de 280 000 m2 de surface d’activité économique. Un quart des habitants travaillent à Serris.

Les nouveaux habitants ont été accueillis avec un petit-déjeuner. Le maire, après avoir souhaité la bienvenue aux nouveaux Serrissiens a présenté la ville et son environnement : "Située au cœur du Val d’Europe, Serris, à l’origine petit village de trois cents habitants, en compte maintenant neuf mille trois cents dont la moitié a moins de 30 ans. Avec vingt-trois millions de visiteurs par an, Serris est la première destination commerciale d’Europe, grâce en majeure partie au parc Disneyland et aux trois cents magasins du centre commercial du Val d’Europe et de La Vallée Village. Le budget de la commune est celui d'une ville de vingt mille habitants, dont 75% provient de la fiscalité, elle-même alimentée à 75% par les entreprises".

Il y a bien sûr une urbanisation assez prononcée, mais celle-ci reste maitrisée, selon la municipalité, tant sur le plan de la localisation que sur celui de l’esthétique. Il n’y a pas de "tours", mais plutôt des immeubles de style haussmannien qui ne dépassent pas cinq ou six étages et la Ville veille "à ce qu’ils n’empiètent pas sur la partie bourg, les espaces verts ou les quartiers pavillonnaires".

Samedi, plusieurs questions portaient sur le développement et l’urbanisation qui inquiètent certains habitants. Philippe Decrouet précise : « Dès que nous avons connaissance de la mise en vente d’un terrain, la Ville préempte, de façon à éviter des opérations de promotion. Nous tenons beaucoup à la préservation de l’esprit village. De plus, nous voulons éviter toute 'ghettoïsation'. D’ailleurs il n’y a pas de problème d’intégration à Serris ».

La ville est bien desservie au niveau transport, par le TGV, le RER et un réseau de bus, mais de nombreux habitants qui travaillent à Paris se plaignent du trafic sur la ligne A du RER, en ce qui concerne la fréquence des trains et l’entassement des usagers. Le maire, conscient des difficultés, ne peut "que relayer les plaintes car le domaine dépend du conseil régional (Ile de France Mobilité) et de la RATP. Il explique : « Nous subissons le contrecoup de l’expansion de Bussy-Saint-Georges qui compte maintenant vingt-cinq mille habitants et qui est la station voisine ».

Disney et la campagne

La majorité des nouveaux habitants ont choisi Serris parce que, comme déclare Vincent, qui habite Serris depuis six mois, « c’est une ville à la campagne ». Victoria, arrivée seulement en octobre, vient de Magny-le-Hongre : « Je suis venue à Serris car je travaille à Disney et je suis ainsi à côté. J’apprécie le dynamisme de la ville ». Sylvie et Guillaume expliquent : « Nous avons d’abord habité Lagny, puis Saint-Thibault, et nous sommes en maison individuelle à Serris depuis août. Nous apprécions la proximité des infrastructures et le cadre de vie au quotidien ».

 

 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.