Meaux ► « Action cœur de ville », les premiers chantiers : prolongement de la piste cyclable, végétalisation de la place Henri-IV, réfection de la halle du marché

La convention du dispositif « Action cœur de ville », à Meaux, a été signée lundi 22 octobre, à l’hôtel de ville. Les premiers chantiers du plan pluriannuel seront ou sont déjà le prolongement de la piste cyclable, la végétalisation de la place Henri-IV et la modernisation de la halle du marché.

La Ville a souhaité engager sur l’année 2018 différentes actions dans le cadre du dispositif Action cœur de ville. Il s’agit d’abord de financer la prolongation de la piste cyclable à partir du quai Jacques-Prévert. Les travaux devraient s’achever en décembre pour un budget global estimé à 89 600 euros. La municipalité a également voulu mettre en place une opération de végétalisation aux abords de la place Henri-IV d’ici novembre, pour un budget global estimé à 45 834 euros.

Pour améliorer l’attractivité économique du centre-ville, la mairie prévoit d’installer, en 2019, dans chaque quartier du cœur de ville, des places de stationnement arrêt-minute avec borne à led et de moderniser la sonorisation.

Réfection de la halle du marché

Une étude pour rénover la halle du marché dans le cadre de la convention vient d’être lancée. Le maire, Jean-François Copé, indique : « Il s’agit du projet emblématique des prochaines années. La halle du marché est un monument de notre patrimoine. Elle a besoin d’être rénovée et repensée ». Ainsi veut-il « concentrer les efforts de la Ville sur le quartier du marché ».

La municipalité avait présenté son programme d’actions dans des comités de projets réunissant l’ensemble des partenaires du dispositif et ainsi a pu débattre sur la nécessité des actions et le calendrier de leur réalisation. Plusieurs actions ont été envisagées et validées par les différents partenaires du dispositif Action Cœur de Ville. D’autres comités sont prévus dans les années à venir, afin, selon la mairie, de « co-construire un programme d’actions sur Meaux ».

La ville va bénéficier d’un plan national pour une durée de six ans et demi maximum. La phase de déploiement ne pourra excéder cinq ans, et les engagements financiers des partenaires du programme cesseront au 31 décembre 2022, les délais de paiements pouvant courir jusqu’au terme de la convention.

A l’échelle nationale

Le programme va mobiliser, sur le plan national, cinq milliards d’euros sur la réalisation d’actions portant sur cinq axes : la réhabilitation à la restructuration, le développement économique et commercial équilibré, le développement de l’accessibilité, de la mobilité et des connexions, la mise en valeur des formes urbaines, de l’espace public et du patrimoine, et, l’accès aux équipements et services publics.

Le centre-ville de Meaux compte déjà un parking souterrain de 300 places avec un accès direct à la rue du Grand-Cerf, trois marchés hebdomadaires, 167 logements privés restaurés et 400 façades ravalées, 243 caméras implantées en ville dont 62 en centre-ville, 570 enseignes commerçantes avec 140 000 chalands et un taux de vacance commerciale « en baisse constante ».

Depuis le 1er janvier 2018, le cœur de ville a accueilli quarante-deux nouveaux commerces parmi lesquels vingt-sept sont en cœur de ville.

 
 

Publié dansVie locale

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°55 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top