×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563
JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 580

Mitry-Mory ► 11 novembre : à l’ occasion du centenaire, la municipalité a rendu hommage aux morts pour la France

[Vidéo]

Le conseil municipal de Mitry-Mory, accompagné de nombreux d’habitants, d’anciens combattants, des corps constitués, a rendu hommage aux morts pour la France pendant la Première Guerre mondiale.

Le rendez-vous de départ de la commémoration s’est tenu au cimetière de Mitry-le-Neuf, dimanche 11 novembre, à 9 h 30. Pour le centenaire de la fin de la Grande Guerre, la municipalité a voulu donner un caractère particulier à la cérémonie. Ainsi, les membres du comité d’entente des anciens combattants et victimes de guerre, les jeunes sapeurs-pompiers, l’harmonie municipale, les élèves du théâtre du centre culturel, les enfants des écoles Henri-Barbusse, François-Couperin et Guy-Môquet étaient réunis aux côtés des Mitryens pour donner à l’évènement l’ampleur qui convenait.

Mitry-Mory a célébré la fin de la Grande Guerre en amont du 11 novembre, pour garder en mémoire la terrible période de guerre que les familles ont vécue. Mercredi 7 novembre, une rencontre avec les habitants ayant participé aux sorties familiales à Verdun et au musée de la Grande Guerre de Meaux a été proposée à la maison de quartier de la Briqueterie. La projection de courts-métrages, agrémentée d’un goûter a ponctué la réunion. Le même jour, une conférence sur les faits marquants de la Grande Guerre a été donnée à la médiathèque, agrémentée d’une exposition composée d’objets prêtés par des administrés. L’Atalante a proposé, vendredi 9 novembre, une pièce de théâtre, La Fleur au fusil. Samedi 10 novembre, à la maison de quartier des Acacias, le film Adama a été projeté. Maryline 18 ans, habitante du quartier, a été émue : « Le film retrace l’histoire d’un jeune africain qui part à la recherche de son frère disparu. Sa quête va le mener au-delà des mers, au nord, jusqu’au front. Cela m’a fait voir l’horreur de cette période de l’histoire de France ».

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°36 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top