Pays de Meaux ► Le terrain de l'ancienne prison accueillera la cité de la musique

Une cité de la musique sera construite sur le terrain de l'ancienne prison de Meaux, rue des Cordeliers. Le conseil communautaire du Pays de Meaux a lancé, vendredi 21 septembre, un concours de maîtrise d'œuvre pour la réhabilitation du site.

Il ne reste de l'ancienne prison que l'entrée du bâtiment et un terrain en friche. Le maire de Meaux, également président de la communauté d'agglomération, Jean-François Copé, souhaite y construire un centre dédié à la musique : "Nous pourrons regrouper l'harmonie et le conservatoire. Le projet va permettre de mieux organiser l'enseignement de la musique, un élément clé de la rigueur et de la découverte de soi-même". 

La maison des jeunes et de la culture déménagera dans le bâtiment du conservatoire et au sous-sol de l'école Pinteville.

Le président de la CAPM veut que le futur équipement, qui portera le nom de Simone Veil, puisse accueillir "le plus grand nombre" de personnes : "Tous les habitants de la CAPM seront accueillis, quel que soit leur âge. Il n'y aura pas de projet qui donnerait le sentiment d'être exclu".

Un concours pour désigner le maître d'œuvre et l'architecte de l'opération vient d'être lancé. Un premier projet avait été abandonné en 2012 à la suite de la réduction des dotations de l'Etat. Jean-François Copé indique : "Je ne pouvais pas mettre en péril nos finances".

Les travaux de construction, qui ont été évalués à 4,140 millions d'euros, devraient débuter entre 2020 et 2022.

Jean-François Copé a également rappelé que la propriété de Monthyon, léguée par Jean-Claude Brialy à la Ville de Meaux, sera dédiée à la création artistique, conformément à la volonté du comédien.

 

 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Le mensuel n°26 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.