Mitry-Mory ► Prix d’automne des carabiniers : 133 archers ont tiré 20 000 flèches

[Galerie photo]

La compagnie d’arc de Mitry-Mory a accueilli 133 archers venus concourir pour le prix d’automne des carabiniers, dimanche 16 septembre, au stade Micheline-Ostermeyer.

Les bénévoles de la compagnie d’arc de Mitry-Mory se sont mobilisés la veille pour installer une ciblerie de vingt chevalets et paillons (supports de cibles constitués de paille compressée) pesant chacun 70 kilos et ont préparé 20 000 flèches. Pascale Bourbon, secrétaire de la compagnie, a ouvert le greffe à 8 heures pour l’inscription des participants et la constitution des pelotons. Elle a fait le compte : « Nous attendons 133 archers pour la journée, répartis en 18 pelotons pour ce matin et 12 cet après-midi ». 

 Les tirs ont commencé à 9 heures pour une durée de trois heures, avec une pause de dix minutes. Les archers se sont positionné deux par deux sur le pas de tir à 50 mètres de la cible attribuée à chacun d’eux par le greffe. Au final, chaque archer aura tiré 160 flèches, soit 21 280 pour la totalité des participants.

Coup de feu à la buvette !

A 12 h 30, les participants de l’après-midi sont arrivés et ceux du matin ont terminé. L'effort et l’odeur du barbecue ont visiblement ouvert l'appétit. Les commandes ont battu leur plein : boissons, saucisses frites, sandwichs et tartes maison. C’était le coup de feu pour les bénévoles. Françoise Falchero, maman de Bastien, était bénévole à la restauration : "Mon fils, qui vient d’avoir 18 ans, est inscrit à la compagnie d’arc de Mitry-Mory depuis sept ans et je propose mon aide à chaque manifestation. Je ne considère pas ceci comme un travail, c’est un plaisir de partager une journée tous ensemble ". 

Ils viennent de loin

Les archers de différents clubs et compagnies étaient venus parfois de loin. C’était le cas de Frédéric Bredel : « Je participe aux carabiniers d’automne pour la quatrième fois . Je viens d’Aumale, en Seine-Maritime. D’habitude, on est une dizaine d’archers à participer mais il y a eu des désistements. Je ne fais pas beaucoup de concours dans l’année, mais celui-ci je l’aime bien. Et puis les archers de Mitry-Mory viennent eux aussi tirer à Aumale, c’est un échange ».

...ou de plus près

Dominique Etiévant, de la compagnie du Pin, a apprécié son tir du matin : « C’est ma deuxième participation aux carabiniers. Aujourd’hui, j’ai été privilégié : j’ai tiré dans le même peloton que l’ancien champion de France Beursault, Steve Gornet, ainsi que le vice-champion de France 2017, Patrick Uldry, et parmi eux, au classement, je finis deuxième. Vous ne pouvez pas imaginer ma satisfaction ! »

Histoire des carabiniers

Le tir des carabiniers d’automne est une épreuve de tir à l’arc qui a lieu tous les ans, en septembre. La compagnie d’arc de Mitry-Mory propose le concours chaque année depuis quinze ans mais l’origine est beaucoup plus lointaine. Jean Fontaine, président des archers carabiniers, raconte : « Le tir des archers carabiniers d’Ile de France date de 1902. A l’origine, c’était un concours mixte, arcs et fusils. Après la Première Guerre mondiale, seuls les arcs ont subsisté. Des cartes dites suisses (cibles ovales allant de 1 à 20 points) ont été mises en pratique et un règlement a été érigé, comprenant des tirs se déroulant en deux temps : le prix de printemps, qui a lieu d’avril à juillet dans différents jeux d’arc, et le prix d’automne qui se déroule sur une journée, en septembre, à Mitry. La remise des prix de printemps se fait en même temps que celle du prix d’automne en septembre ».

A la fin du concours, dimanche, Pascale Bourbon et Ghislaine Durant, membre du bureau et entraîneur, ont comptabilisé les points et établi les classements. Ensuite, s’est effectuée la remise des prix de printemps et d’automne.

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°35 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top