Montévrain ► Le Cercle : la nouvelle brasserie où les goûts et les gens se rencontrent

La brasserie Le Cercle, qui a ouvert le 2 mai dans l’éco-quartier de Montévrain, est le nouveau lieu de rencontre des gourmands. Choix des produits, décor, prix... Delphine, la propriétaire, veut adapter son établissement au profil de ceux qui le fréquentent.

Ce n’est peut-être pas un hasard si la brasserie se situe au carrefour de l’avenue de la Société des Nations et de l’avenue de l’Europe. L’établissement est visiblement devenu l’endroit où les habitants du quartier et ceux qui y travaillent aiment se retrouver. Le nom de l’enseigne, Le Cercle, a d’ailleurs été choisi dans le même esprit.
Delphine explique : « Le cercle évoque la famille, les amis, les discussions, l’intimité, la poésie. Il fait aussi référence à la forme du lieu et fait écho à la route périphérique du Val d’Europe, construite autour de Disney ». 
Plats faits maison
avec des produits nobles
Le menu, des plats faits maison avec des  produits frais et labellisés, a été élaboré avec minutie : de l’Angus d’Aberdeen, de l’onglet Hereford, du saumon fumé sur place, des sardines de la Perle des Dieux (une sardinerie de la région de Nantes), des vins et du café bio. Delphine insiste : « Nous n’avons qu’un seul congélateur pour entreposer les glaces. On ne travaille qu’avec des produits nobles et on veut garder leur identité ». Le chef, Thibault Dujardin, a été formé à l’école hôtelière du Touquet et a travaillé dans divers établissements du Pas-de-Calais avant de rejoindre le Saint-Laurent, le premier restaurant que Delphine et son mari ont ouvert à Paris, à deux pas du palais de l’Elysée.
Des plats vegan
et un « vrai » menu enfant
La carte a été élaborée afin que chaque client puisse trouver son plat. Le restaurant propose même une planche vegan à côté des plus classiques de charcuteries et de fromages. Les enfants ont droit, eux aussi, à leur menu. Delphine, maman de quatre enfants, plaide : « Je me suis promis de ne jamais nourrir mes enfants avec uniquement des nuggets et des pizzas. Dans notre brasserie, les jeunes clients mangent comme les adultes mais en portions réduites ».
L’ambition de la restauratrice se traduit aussi dans le décor. Les cent vingt couverts se repartissent dans cinq univers différents : une ambiance brasserie parisienne, une café de comptoir, une troisième, plus intimiste, de bibliothèque, une de restaurant et la terrasse rappelant un café-plage. La décoration et la carte devraient évoluer au rythme des saisons. A la rentrée, une programmation musicale sera mise en place.
Au Cercle, vous y trouverez aussi notre mensuel papier Magjournal 77.
 

 
Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.