Othis ► Maison médicale : les travaux ont commencé ce matin

[Vidéo]

La structure préfabriquée de la future maison médicale à Othis, vient d'être posée ce matin, mardi 17 juillet. Elle se trouve à proximité du gymnase Colette-Besson.

https://www.facebook.com/magjournal77/videos/1919628134725418/

Il a fallu d'une grue de trente mètres pour déposer la structure montée en usine. Les ouvriers sont actuellement en train de connecter le bâtiment aux différents réseaux.

L'acte notarié d'acquisition du terrain où sera construit la maison médicale a été signé vendredi 13 juillet, comme un porte-bonheur. Le maire, Bernard Corneille, indique : "Les travaux de réalisation de l'équipement peuvent débuter. L'acte notarié que j'ai signé met un terme heureux à de longues démarches".

Quatorze professionnels de santé

Le projet est porté par deux kinésithérapeutes othissois, Thomas Charlot et Alain Le Goubey. Le bâtiment devrait accueillir quatorze professionnels de santé : sept kinésithérapeutes, deux médecins généralistes, quatre infirmières, un diététicien, un podologue et un psychologue. Thomas Charlot précise : "Il y aura vingt salles de soin pour une surface totale de 375 mètres carrés". 

Une solution contre la désertification médicale

Bernard Corneille souligne : "Au moment où la désertification médicale s'intensifie un peu partout en Seine-et-Marne, il s'agit d'une bonne nouvelle pour les Othissois".

La maison devrait ouvrir ses portes dans la deuxième quinzaine de septembre.

 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°27 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.