Saint-Soupplets ► Onze équipes de jeunes sapeurs pompiers au concours départemental de manœuvres

[Galerie photo]

Le concours départemental de manœuvres des jeunes sapeurs pompiers s'est déroulé pour la première fois au stade de Saint-Soupplets et a réuni onze équipes, dimanche 10 juin.

Le sergent-chef Yoann Bannier, président de l'association des jeunes sapeurs pompiers (JSP) de Saint-Soupplets, a préparé la journée du concours départemental de manœuvres des JSP pendant dix mois, soutenu par son chef de centre, le lieutenant Mathieu Lebastard. Il indique : "Les sections de Mitry et Dammartin nous ont assisté pour les jeux et les parents des JSP de Saint-Soupplets se sont portés volontaires pour nous aider. Ils ont tenu la restauration toute la journée." En tout cas, si les JSP de Saint-Soupplets n'ont pas réussi à grimper sur le haut du podium, ils étaient certains de pouvoir se ravitailler.

Le commandant Alexandre Maillot, président délégué de la commission des jeunes sapeurs-pompiers du département, explique : "Onze équipes sont en compétition, sur les trente-huit que compte la Seine-et-Marne. Elles doivent passer quatre épreuves : incendie, secourisme, questions à choix multiples et jeux". 

Marie et Sabrina, deux mamans venues de Savigny-le-Temple pour encourager leurs enfants en deuxième et première année de JSP, ont découvert la compétition et commentaient simplement : "L'organisation était vraiment bien réussie. Nous sommes heureuses d'avoir fait le déplacement pour soutenir les enfants".  

Les vainqueurs sont...

L'équipe de Savigny-le-Temple a remporté les épreuves générales et s'est qualifiée avec celle de Vulaines-sur-Seine pour le rassemblement technique national qui se tiendra, vendredi 6 et samedi 7 juillet, à Bourges (Cher).

Pour les jeux, les jeunes sapeurs-pompiers de Saint-Soupplets sont arrivés devant ceux de Dammartin-en-Goële et de Savigny-le-Temple, laquelle a gagné l'épreuve de secourisme. L'équipe de Vulaines-sur-Seine a remporté l'épreuve  d'incendie devant Savigny et Ponthierry.

Le lieutenant-colonel Yannick Petit, représentant le directeur départemental, a remis les récompenses aux équipes gagnantes et a fait observer une minute de silence pour les deux soldats du feu décédés en Île-et-Vilaine le matin même. "Notre métier exige de la rigueur, de la valeur, de l'attention mais il est aussi synonyme de difficulté et de drame" a t-il déclaré.

 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top