Bussy-Saint-Georges ► Une police intercommunale, "oui mais environnementale"

Bussy-Saint-Georges ► Une police intercommunale, "oui mais environnementale"

La création d'une police intercommunale a été validée par le conseil municipal de Bussy-Saint-Georges, mercredi 30 mai, mais sa compétence devra être restreinte à la protection de l'environnement.

L'idée de mutualisation des polices municipales de la communauté d'agglomération avaient été émise par le président de Marne-et-Gondoire, Jean-Paul Michel, en 2017 (lire notre article) mais la Ville de Bussy-Saint-Georges s'était toujours opposée à un transfert de compétences, en particulier du pouvoir de police. Mercredi, le conseil municipal a accepté un déploiement d'agents mais seulement dans le cadre restreint  de la protection de l'environnement.

Dépôts sauvages de déchets, prévention des incendies, lutte contre les rodéos en quad

Loïc Masson, l'adjoint au maire à la sécurité, explique : "Quatre agents auront la mission de surveiller les chemins et les voiries gérées par l'agglomération, de prévenir les incendies de forêts et de lutter contre les rodéos en quad ou les dépôts sauvages de déchets". La police intercommunale "verte" devrait être mise en place à partir de l'automne et son fonctionnement sera pris en charge par la communauté d'agglomération.

Pas de transfert des pouvoirs de police du maire

Le maire, Yann Dubosc, précise : "Je ne m'y oppose plus à partir du moment où il y a pas de transfert de compétences et pas de redéploiement de la police municipale. Il s'agit de répondre aux besoins des communes situées en zone rurale et qui occupent deux tiers du territoire de l'agglo. De plus, les villes restent libres d'adhérer au dispositif". Les communes devront adopter une délibération pour en bénéficier. Yann Dubosc a aussi admis : "Avec quatre policiers municipaux seulement, ce ne seront principalement que les communes rurales qui en auront besoin". 

La municipalité s'est dite prête à accepter une mutualisation de l'utilisation des caméras de vidéo-protection et du centre de surveillance urbaine.

 

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.