Bailly-Romainvilliers ► Trois heures de défi aquatique pour aider la lutte contre le cancer du sein

[Galerie photo]

Les sportifs réunis au  centre aquatique du Val d’Europe, à Bailly-Romainvilliers ont relevé le défi lancé par l’association  pour la lutte contre le cancer du sein de « Plus rose la vie ». Ils se sont relayés et ont nagé pendant trois heures, samedi 14 avril.

Arnaud Dewaste, maître nageur-sauveteur, organisateur de l’événement, explique : « Il s’agit d’assurer un fil rouge sportif de trois heures minimum, durant lesquelles des nageurs, des aquabikers et des marcheurs dans l’eau se relaieront sans interruption. Pour cela, le centre aquatique du Val d’Europe met à leur disposition trois lignes d’eau, 15 aquabikes, un espace aquazen et un bar à eau. Un tee-shirt est offert aux trente premiers participants qui nageront, pédaleront ou marcheront pendant une heure au moins ».

Deux nageurs d’élite, l’un membre du relais 400m 4 nages, finaliste national, et le vice-champion du 50m nage libre, ont donné le coup d’envoi.

Des participantes charmantes

Le défi a accueilli Lison Di Martino, deuxième dauphine Miss France 2018. Charlène Izard, Mademoiselle Ile de France 2018 et sa première dauphine, Océane Figueiredo, ont durant tout le défi  encouragé les sportifs par leur charme et leur sourire.

Le centre aquatique a également accueilli Sandra Despré, qui prépare activement sa participation au Rallye des Gazelles 2019.

Un défilé de maillots de bain anti-UV et quatre ballets de natation synchronisée

Virginie Fleuriel a présenté sa collection de maillots de bain anti U.V. Elle a crée il y a un mois son entreprise basée à Magny le Hongre : « Je suis fière de préciser que mes maillots sont certifiés, pour la protection, UPS 50+ et sont fabriqués en France, avec des fibres d’origine française ».

L’après-midi s’est clôturé par quatre ballets de natation synchronisée présentés par vingt-sept nageuses du club de Fontenay-Trésigny, qui en compte soixante-dix membres en tout. Anne Gbiorzyk, maire de Bailly-Romainvilliers et Jean-Paul Balcou, président de la communauté du Val d’Europe et maire de Magny-le-Hongre, ont félicité les organisateurs et les participants du défi aquatique.

José-Pierre De Souza, président de l’association « Plus rose la vie », qui organise de nombreux événements et participe le plus possible aux manifestations locales, précise : « Le but de l’association est de sensibiliser et informer sur le cancer du sein ainsi que sur les avantages du dépistage ». Une surveillance régulière est la meilleure des préventions.

Publié dansVie locale

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

La newsletter : s'abonner

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°42 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top